Genealogy.com
Big changes have come to Genealogy.com — all content is now read-only, and member subscriptions and the Shop have been discontinued.
 
Learn more

Community

Search

Family Finder
First Name:
Middle:
Last:
 

Les MULLER, de Fribourg, Suisse, 1530-2000.

Updated June 16, 2001

About Our Family Research


MÜLLER, MUELLER, de MULLER, MULLER de BONN.

La famille patricienne Muller est originaire de Rue, canton de Fribourg, se nommant Monney avant la germanisation. Ils possedent une filiation exacte et suivie depuis le XVIeme siecle.
Ils ont donne: un bibliothecaire et archiviste d'Etat, des commissaires d'Etat, un commissaire arpenteur, des juges d'appel, des senateurs, des bannerets, des grands sautiers, des baillis, des membres du grand Conseil, des lieutenants d'avoyers, des notaires, deux chanoines, dont un Prevot, des religieuses, des banquiers, un homme d'affaires, plusieurs officiers au service de France, de Naples, de Rome et de Sardaigne, des rentiers, un negociant, un dentiste, des membres et presidents de conseils d'administratons, un directeur de robinetterie et d'industrie . Leurs alliances furent: d'Amman, de Boccard, Bourqui, Bourgeois, de Bourgknecht, de Buman, Burki, Butty, Carafa de San Lorenzo, Colombo, de Daguet, Enesser ou Ennesser, d'Hailly, Hummel ou Hummel, Gerfer, Goeldlin de Tieffenau, de Gady, de Gottrau, Labastrou, Loeff, Luthy, Maurin de Brus, de Meyer, de Montenach, de Muller, Odet, Python, Quaranta, de Raemy, de Ratze, de Reyff, Renieville, Ribiere, Richard, Rueff, Savarese, Savary, de Techtermann, Thann ou Tanner, de Tugginer, von der Weid, de Weck, Werly, Wuilleret, Zurkinden.
La famille Muller s'est divise en deux branches: de Muller de Bonn et de Muller de Farvagny, issues respectivement de Beat Nicolas (1717-1794) et Joseph Conrad (1721-1774). Ils subsistent en Suisse et en France. Ils vecurent a Fribourg ville et canton, et a Naples, Italie.
Des le XVIIeme siecle ils porterent comme armoiries: "coupe d'azur ou ecartelee, a la croix trefle d'argent, a trois bandes ondees d'argent". Des le XVIIIeme siecle ils porterent la couronne patricienne de la Republique de Fribourg. Leur religion fut le catholicisme.
Beat de Muller, dit le Baron Muller, est l'auteur du livre en 1762, Abhandlung über der Weidgang, absonderlich die Gemeindeweiden. Il fonda la banque Muller. Il dressa en 1752 le tableau sur bois armorie des baillis de Corbieres, et un tableau de quartiers armories Muller-d'Amman, gardes a Fribourg.
Nicolas de Muller fut nomme en 1815 chevalier de la Legion d'Honneur par decret de Louis XVIII, en 1825 chevalier de St Louis, et fut distingue en 1857 de la medaille de St Helene.
Joseph de Muller, fut nomme en 1817 chevalier de St Louis .
Tobie de Muller fut decore en 1850 de la croix de St-George et de l'ordre de Pie IX.
Baron Balthazar de Muller, est l'auteur de deux livres: Gli ultimi fatti d'Africa e la relazione ufficiale-Esame critico militare, a Naples en 1887, et, Dieci anni di Brigantaggio.
Arnold de Muller fut recomponse pendant la 2eme guerre mondiale d'un plat en argent nominatif par la Republique de Geneve.
Bernard de Muller fut honore en 1960 d'un plat en argent nominatif de la companie Sulzer.
Serge de Muller fut distingue en 1991 d'un plat en etain nominatif de la Federation Suisse de Bridge.
Du XIXeme au XXeme siecle, ils habitaient au chateau de Belfaux sur Fribourg, propriete garde par deux chiens en pierre du XIXeme siecle.
Le portrait armorie de Louis de Muller, XIXeme siecle, Prevot a St Nicolas, est le tableau majeur produit par cette famille, il fut prete, depose chez Maitre Bruno de Weck.
Mme Regis de Courten, Villars/Glane, garde une piece d'argenterie armorie Muller, et Mme Nicolas de Weck, Fribourg, le plat d'argent de mariage de Muller-von der Weid, ceux-ci non photographies.
Les archives Muller sont avec la famille, et aux archives de l'Etat de Fribourg.
La famille Muller est depositaire du portrait armorie du XVIeme siecle, "le chevalier Ulrich d'Englisberg", garde a Fribourg et Maria de Muller vendit vers 1965 le poignard d'Englisberg au Musee de Fribourg, repertories avec photo dans "Fribourg Illustre" de 1913.
Leur devise est "PRODESSE MULTIS ET OBESSE NULLI".
Le 16 avril 2001, Serge de MULLER.

 
Family Trees (viewing trees requires 4.0 or later browser)
 
Family Photos
  • Genealogie Muller, 17eme siecle, page 5. (100 KB)
    Il epousa Ursule HUMEL alias HUMMEL, fille de Jean Jacques (15) dont il eut cinq enfants: A-Josse MULLER, ne vers 1632 et decede en 1688, fut elu chanoine de St-Nicolas en 1656, recteur de la Confrerie du St-Sacrement en 1662, coadjuteur en 1663, chantre et delegue a Rome aupres du pape Innocent XI au sujet des privileges du Chapitre (16). B-Catherine, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 27 novembre 1635. Parrain; N... ODET, marraine; Catherine HUMMEL, pretre; Balthazar WEBER, et decedee a Fribourg le 13 janvier 1699. Elle epousa Jean Jacques GADY, de Fribourg, ne en 1631 et decede en 1671, fils de Pierre, dont posterite. Elle fut marraine de bapteme le 17 fevrier 1675 de Marguerite, Margo, de Muller. C-Elisabeth, baptisee St-Nicolas de Fribourg le 10 mars 1637. Parrain; Nicolas BURCKI, marraine; Elisabeth HABERKORN, pretre; Jacob KOENIG (17). D-Nicolas qui suit V. E-Marie Madeleine, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 26 mai 1641. Parrain; Reverend Jacques SCHUOLER, marraine; Magdalena HUMMEL, pretre; Jacques KOENIG (18). --- V NICOLAS Pierre MULLER fut baptise a St-Nicolas de Fribourg le 12 mars 1639. Parrain; Nicolas HUMMEL, marraine; Maria de WYLER...; pretre; Martin Fr. HEIDT, et deceda le 2 decembre 1725. Il fut recu bourgeois de Fribourg le 22 juin 1658 sur la maison paternelle a la Grand'Rue, puis sur celle du -5- Enregistre sur le Net, le 28 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 17,18eme siecle, page 6. (127 KB)
    Petit Paradis le 19 juin 1663. (19). Il fut maitre de la Grande Confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1659, membre des Deux-Cents en 1663, secretaire des Edits de 1667 a 1672, des Soixante en 1670, des Secrets en 1671, 1685 et 1702, bailli du Val Maggia de 1672 a 1674 (territoire au canton du Tessin de 568 kilometres carres qui fut domine par les Cantons Federes en 1513; le 159eme et dernier bailli fut en 1798), bailli de Morat de 1675 a 1680, banneret pour le quartier de la Neuveville de 1696 a 1699, et maitre de la Grande Confrerie du St-Esprit, 1705 a 1710 (20). Il fut parrain de Beat Nicolas Augustin de Muller. Il epousa Marie Barbe THANN alias TANNER, fille de Jean Nicolas THANN et d'Anne de MONTENACH. Ils eurent dix enfants: A-Marie Anne Helene, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 2 avril 1665. Parrain; Nicolas Albert BRUNISHOLZ, marraine; Marie Anne THANN, pretre; Reverend BUMAN. B-Josse Emmestus? Joseph, baptise a St-Nicolas de Fribourg le 24 mai 1666. Parrain; le chanoine Josse MULLER, marraine; Marie..., pretre; Reverend BUMAN. C-Beat Nicolas qui suit VI. D-Marie Anne Barbara, soeur Pacifique, baptisee a Fribourg le 16 septembre 1670, fit sa profession chez les capucines de Montorge, (monastere de St-Joseph de Montorge, chemin de Lorette 10, Fribourg, construit en 1628 par Jacques WALLIER), le 4 novembre 1692, y fut superieure du 7 juillet 1736 au 14 juillet 1739 et y deceda le 26 juin 1741 (21). E-Marie MARGUERITE Nicole alias Margo, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 17 fevrier 1675. Parrain; Simon VONDERWEID, marraine; Catherine GADY, nee MULLER, pretre; Reverend BUMAN, testa le 16 juillet 1731 (22) et deceda fin juin 1734. F-Balthazar qui suivra VI bis. -6- Enregistre sur le Net, le 28 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 17,18eme siecle, page 7. (153 KB)
    G-Dorothee, baptisee a Cressier le 8 fevrier 1679, et decedee aux bains de Bonn en 1740 (23), epousa, a St-Nicolas de Fribourg le 11 aout 1704, Francois Joseph Guillaume BOURGKNECHT, de Fribourg, des Deux-Cents, proprietaire des bains de Bonn, Guin, baptise a St-Nicolas de Fribourg le 20 mai 1684 et decede le 30 juin 1721, fils de Francois Henri et d'Anne Marie BRUNNET de BONN. Ils eurent cinq enfants: Marie Barbe dite Babelon, nee en 1705 et decedee sans posterite, epouse du capitaine ZURTHANEN; Anne Marie SARA, bapisee le 6 mars 1707, qui epousa Joseph Bernard AMRIAN; Joseph BALTHAZAR BOURGKNECHT, ne en 1709 et decede en 1762 sans alliance, banneret et bailli de Vuippens; Marie Anne BOURGKNECHT, nee en 1711 et decedee en 1771, sans aliance; Marie Anne Benedicte, decedee en 1780, qui epousa Joseph Bernard AMMAN. Balthazar BOURGKNECHT vendit les bains de Bonn, le 14 juillet 1755, a Beat Nicolas Augustin MULLER. H-Anne Marie Louise, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 28 septembre 1682. Parrain; Francois Pierre GOTTRAU, marraine; Anne Marie de MONTENACH, pretre; reverend CORBY, et deceda apres 1720. I-Jean Pierre, baptise a St-Nicolas de Fribourg le 21 aout 1686. Marraine; Marie Marguerite TECHTERMANN nee MONTENACH, pretre; reverend BUMAN. J-Madeleine dite Madelon, decedee apres Noel 1751. Son testament fut lu la veille des Rois 1752 (24). --- VI Beat Nicolas MULLER, baptise a St-Nicolas de Fribourg le 6 mars 1668. Parrain; le colonel Beat Simon BUMAN, marraine; Anna -7- Enregistre sur le Net, le 28 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 8. (163 KB)
    Maria..., pretre; reverend BUMAN, et decede le 7 decembre 1750, entra au service de France comme lieutenant puis devint capitaine au service de Sardaigne (25). A Fribourg, il fut recu bourgeois en 1693 sur sa maison sise pres des Boulangers (26), membre des Deux-Cents pour le quartier de la Neuveville en 1695, des Soixante en 1703, maitre de la Fabrique de St-Nicolas de 1708 a 1714, des Secrets en 1709 et 1734, et bailli de Chatel-St-Denis de 1729 a 1732 (27). Il epousa a Ecuvillens le 28 aout 1720 Marie MADELEINE WERLY, veuve de joseph TECHTERMANN de BIONNENS. Elle fut marraine de Marie Madeleine Nicole Louise Muller. Ils eurent: A-Nicolas qui suit VII. B-N..., baptise sans prenom a St-Nicolas de Fribourg, le 14 janvier 1722. --- VII Nicolas dit Mistau de MULLER, baptise a Grolley le 10 octobre 1720, deceda a Fribourg le 6 aout 1788 et fut inhume au cimetiere de St-Nicolas. Il fut recu bourgeois de Fribourg en 1743 (28). Il entra au service de France comme lieutenant dans le regiment de La Cour au Chantre (29) et revint a Fribourg ou il fut membre des Deux-Cents pour l'Auge en 1743. Il fut patente notaire le 2 decembre 1748 et fut bailli d'Estavayer de 1754 a 1759, membre de la confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1769, des Soixante pour l'Auge en 1771, directeur des Sels de 1774 a 1779, des Secrets pour l'Auge en 1776, banneret de l'Auge de 1781 a 1784, bailli d'Estavayer en 1784, et conseiller d'Etat en 1784 (30). Il emprunta 300 ecus au "reverend docte et devot Monsieur Tenguely" -8- Enregistre sur le Net, le 29 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Don Carlo di Somma, Naples le 1er octobre 1992. (173 KB)
    Monsignor Muller non e parente di Baldassarre de Muller. La fotografia di Tobia de Muller; identificabili sono da sinistra nell'ordine; Croce di Francesco I, Croce di S. Giorgio Del Merito e decorazione pontificia, in basso vi e quella del Giglio concessa ai militari dai Borbone di Francia dopo la Restaurazione (1815-1830). La tomba di Tobia de Muller si trova nella Congrega di S. Ferdinando di Palazzo. famiglia QUARANTA. Carlo di Somma est un historien militaire qui collectionne les photos anciennes et disposait de la photographie du Baron Balthazar de MULLER 1831-1904. Il aida avec succes a la localisation des informations historiques de la branche MULLER de Naples. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER,
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 9. (141 KB)
    Tenguely" garantis par une hypotheque d'un mas de bois de hetres riere La Mischera, paroisse d'Uebersdorf, le 14 janvier 1774. Il emprunta a nouveau 300 ecus bons au meme sur la meme hypotheque le 9 avril 1774 (32). Lors des evenements de 1782, il participa au "vol" du coffre contenant les Constitutions de la Republique de Fribourg, avec Charles WECK, Laurent BOURGKNECHT, et Philippe von der WEID (31). Nicolas testa le 29 mars 1772 (33), deceda a Fribourg le 6 aout 1788 et fut inhume au cimetiere de St-Nicolas. Il avait habite Fribourg et Uebersdorf. Il fut parrain de bapteme de Beat Louis Nicolas de Muller. Il avait epouse, en premieres noces, Marie Catherine TECHTERMANN de BIONNENS. Veuf, Nicolas epousa, en secondes noces, Marianne AMMAN, decedee a Fribourg le 9 fevrier 1809. Marianne de MULLER-AMMAN possedait, en 1798, des creances, 112 ecus en viager en France, des biens fonds et capitaux pour 30 ecus, et ne fut pas impose par les Francais (34). Du premier lit sont issus: A-Marie Ursule Cordule, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 22 juin 1746. B-Marie Madeleine Nicole Louise, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 12 octobre 1748. Parrain; Beat Louis Nicolas TECHTERMANN de BIONNENS, marraine; Marie Madeleine MULLER, nee WERLY. Du second lit est issu: C-Jean Nicolas Bernard, baptise a Uebersdorf le 6 janvier 1764 et decede avant 1772. --- -9- Enregistre sur le Net, le 29 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Armorial vaudois D.L. Galbreath tome II 1936. (60 KB)
    MULLER von. Famille patricienne de Fribourg, originaire de Rue, admise a la bourgeoisie privilegiee en 1593. Le nom primitif etait Monney. Pierre-Nicolas de Muller fut le dernier bailli d'Orbe et d'Echallens. La famille existe a Fribourg et en Italie (note de Serge de MULLER; l'article fut ecrit debut du XXeme siecle, a ce jour je n'ai pas pu localiser une descendance legitime Muller en Italie). "Coupe d'azur a la croix treflee d'argent, et d'azur a trois bandes ondees d'argent": cachet du bailli 1797, cimier: un lion issant, tenant une croix treflee; ex-libris du pere du bailli, Beat-Nicolas-Augustin, cimier: trois plumes d'autruche (figure 1601). Mr DE MULLER DIRECTEUR DES GRAINS. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 10. (1 KB)
    VI bis BALTHAZAR Nicolas MULLER, baptise a Cressier le 25 janvier 1677 et decede le 5 decembre 1754, fut recu bourgeois de Fribourg en 1697 sur sa maison "vers les Boulangers" (35) et bourgeois d'Estavayer le 16 mai 1720 (36). Il fut membre des Deux-Cents pour la Neuveville en 1697, membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1702, notaire de 1703 a 1748, patente le 22 mars 1703 (37), Rathschreiber de 1706 a 1711, des Soixante pour la Neuveville en 1709, bailli d'Estavayer de 1711 a 1717, banneret de la Neuveville de 1717 a 1720, des Secrets pour la Neuveville en 1722, et chancelier d'Etat de 1732 a 1742 (38). Balthazar apparait dans une reconnaissance pour des biens sis riere Pont-en-Ogoz, le 19 juillet 1749 (39), et dans une reconnaissance pour une piece de terre a Rueyres St-Laurent, le 4 septembre 1749 (40). Le 29 novembre 1754, Balthazar, "etant seul dans le grenier a la Grande Fontaine, il fut attaque d'une apoplexie d'humeur et on le trouva sans signe... Il reprit un peu de sens, mais sans jamais recouvrer la parole, et resta paralitique du cote droit". Il mourut le 5 decembre 1754 a 6 heures du matin, "apres avoir cruellement souffert pendant toute la nuit de la gangrene qui se mit interieurement" Il fut inhume dans le cimetiere de St-Nicolas (41). (son portrait armorie est sur le Net) Il avait epouse a Fribourg le 9 aout 1711, Marie Anne Catherine DAGUET, (son portrait n'est pas localise a ce jour), decedee le 8 janvier 1743, fille de Francois Pierre et de Marie Francoise de MONTENACH. "Entre tant de dons et rares qualites, dont le ciel l'a douee, elle collora son education d'une piete des plus exemplaires. Sa douceur gagna les coeurs de tous ceux qui l'ont connue. Elle etait un pelican pour les enfants, la mere des pauvres, fille zelee de l'Eglise, et vrai soeur de tous les chretiens. J'ose dire sans vanite que la religion perdit en elle un membre des plus sains de son corps -10- Le 29 mai, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19eme siecle, page 33. (1 KB)
    Fribourg le 18 decembre suivant, elle lui ecrit: "Nous sommes alles faire visite a Bethleem (quartier de Fribourg, maison von der WEID) ou le cousin Louis et la cousine Antoinette sont encore parce que Madame Henriette est un peu indisposee. Mardi passe nous sommes tous alles passer la soiree chez les dames de FEGELY... Monsieur de MAILLARDOZ et Monsieur de MAGNY te font mille salutations". (129) Elle deceda a Fribourg le 27 janvier 1874. Elle fut inhume au cimetiere de Belfaux, tombe commune de Pierre, Denyse, Auguste, Pauline et parents Goeldlin, qui fut desafecte vers 1970 par decision des autorites competentes. Les frais d'inhumation de Madame de MULLER se monterent a 142 francs (130) et les frais du service funebre s'eleverent a 49,90 francs. (131) Leur succession eut lieu le 12 novembre 1879 a Fribourg entre; Auguste et Antoinette, le total fut estime a 217800 francs, comprenant la montagne Laegerle dans la vallee du Lac Noir, les trois maisons de Fribourg, des obligations et revers, des lettres de rentes et des actions, des cedules et des obligations. (132) Ils eurent quatre enfants (133): A-ANTOINETTE Marguerite de MULLER de BONN, dite "Poulette", de Fribourg et Guin, y nee le 25 juin 1854, fut presidente de l'Oeuvre des Ecoles Enfantines de l'Auge et marraine du drapeau de la section francaise des Etudiants suisses de la Nuithonia. Elle deceda aux Bonnes Fontaines a Fribourg le 26 fevrier 1911 et fut inhumee le 1er mars suivant. Elle avait epouse a Fribourg, religieusement le 10 octobre 1878, Paul FREDERIC Joseph de WECK des BONNES FONTAINES, de Fribourg, Pierrafortscha, et Boesingen, ne a Fribourg le 1er novembre 1849, y decede le 2 novembre 1942, avocat, syndic de Granges-Paccot en 1878, depute du Grand Conseil en 1881 et 1882, controleur des hypotheques de 1882 a 1933, fils de LOUIS Francois Ignace de WECK des BONNES FONTAINES et d'Odile Marie Madeleine de -33- Le 3 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 11. (1 KB)
    et le monde le modele d'une femme parfaite; temoins de tout cela toutes les eglises ou elle a edifie par sa devotion tant de personnes, ou elle s'est attiree sur elle et sa famille tant de benedictions du ciel, et qu'elle a ornee par ses liberalites; temoins encore les pauvres qu'elle soulageait, les malades qu'elle guerissait, les veuves et orphelins qu'elle assistait, et enfin tous ceux a qui elle donnait des avis et conseils salutaires. Admirable a toujours ete en elle, la prudence dans les deliberations, la prevoyance dans les entreprises, et la fermete dans les executions. Mon pere perdit une femme cherie sur laquelle il pouvait se reposer des soins du menage, qu'elle conduisit avec une dexterite etonnante, en economisant sans avarice et faisant les honneurs convenables de la maison sans faste. Je ne parle point des batiments qu'elle a diriges en vrai architecte, et des biens ruraux qu'elle a gouvernes comme un habile homme rural. Ses enfants perdirent une mere la plus tendre, la meilleure et la plus bienfaisante" (42). Ils eurent cinq enfants: A-Marie Anne Catherine, baptisee a Estavayer-le-Lac le 3 mai 1712. Parrain; Francois Pierre GOTTRAU, marraine; Marie Catherine de VEVEY, pretre; reverend BRODARD. Elle epousa SIMON Joseph Hyacinthe de BOCCARD, de Fribourg, sous lieutenant de la compagnie de Boccard au regiment de Hessy en 1728, lieutenant au regiment d'Erlach, lieutenant au regiment des Gardes Suisses, des Deux-Cents de 1731 a 1743, Maisonneur de 1742 a 1747, des Soixante de 1743 a 1752, bailli de Bulle de 1747 a 1752, du Petit Conseil en 1752, directeur de l'Arsenal de 1754 a 1757, tresorier de 1758 a 1761, ne le 19 mai 1707 et decede le 10 fevrier 1786, fils de Pierre Nicolas et de Marie Rose de MAILLARD. B-Marie Francoise, baptisee a Estavayer-le-Lac le 19 aout 1713, fut marraine en 1776 de Frederic Ignace de DIESBACH TORNY, et le 25 juillet 1752 a -11- Le 29 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19,20eme siecle, page 34. (126 KB)
    REYNOLD. (Descendance dans les familles de WECK, de REYFF, et de GENDRE) B-Auguste qui suit X. C-Philippe Romain de MULLER de BONN, ne a Fribourg le 1er aout 1857 et y decede le 9 mars 1861. D-Louis Joseph de MULLER de BONN, ne le 22 janvier 1861 et decede a Fribourg le 22 mars suivant. --- X AUGUSTE Nicolas de MULLER de BONN, dit "le Capitaine", bourgeois de Fribourg et Guin, ne a Fribourg le 28 septembre 1855 deceda dans sa 68eme annee au chateau de Belfaux le 20 fevrier 1922, et inhume au cimetiere de Belfaux. Il etait chatelain de Belfaux. Le 9 avril 1875? d'Innsbruck ou il etudiait la theologie (134), Auguste adressa une longue lettre a son pere et a sa soeur dans laquelle il raconte son voyage en Italie et Autriche; "Tres cher Papa, Tres chere Soeur ! ... Nous voila partis, en route pour Venise. ... C'est vraiment incroyable les travaux de defense qu'ont fait les autrichiens autour de cette ville (Verone)... (De l'hotel, place St-Marc a Venise) Il y avait d'immenses vaisseaux a trois mats autrichiens, anglais, italiens et des quantites d'autres plus petits et de toutes dimensions... L'apres-midi nous avons pris le bateau a vapeur. Nous sommes alles a l'ile du Lido... Le lendemain lundi etait une grande fete car c'etait le jour de l'arrivee de l'Empereur et du Roi... Je saisis mes jumelles et je vois Victor-Emmanuel qui arrivait dans une simple gondole ayant un seul general a ses cotes. Il allait a la gare recevoir l'Empereur. Jamais je me figurais que le Roi d'Italie fut j'ose dire aussi laid que ca. Avec un nez -34- Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 12. (143 KB)
    Corbieres de Francois Jacques Nicolas MULLER. Elle epousa, le 9 avril 1741, Jean Pierre Philippe PYTHON, seigneur de Corcelles, conseiller et bailli d'Attalens. Le 19 decembre 1783, la Feuille d'Avis de Fribourg publie, parmi les choses a vendre, "que les heritiers de feu Madame la conseillere de PYTHON, nee de MULLER, exposeront vendables en encheres publique une petite montagne appelee le Giger, riere Planfayon, et un domaine dit le Schoenberg a la proximite de cette ville, avec un bois pres de St-Loup et un pre riere Tavel, le tout en gros ou en detail; les mises a l'Abbaye des marchands". C-Beat Nicolas Augustin qui suit VII. branche ainee: MULLER de BONN D-Marianne Barbara, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 4 septembre 1719. Parrain; Rodolphe REYNOLD, marraine; Marianne ODET, nee MEYER, pretre; reverend ZOLLET. E-Georges Pierre Joseph Conrad qui suivra VII bis. branche cadette: MULLER de FARFAGNY --- BRANCHE AINEE: de MULLER de BONN, a Fribourg, a Bonn, et a Belfaux. VII BEAT NICOLAS Augustin de MULLER, dit le Baron MULLER, naquit a Estavayer le 1er septembre 1717 et fut baptise en l'eglise de St-Laurent d'Estavayer le 2 septembre 1717. Parrain; Pierre Nicolas MULLER, marraine; Marie Catherine de MAILLARDOZ, nee PYTHON de CORCELLES. -12- Enregistre sur le Net, le 29 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19eme siecle, page 35. (1 KB)
    carre, des joues rouges, une barbe moins que belle , etc... Tout le monde en rirait. Maintenant le train imperial est arrive. Le canon retentit , soit des forts, soit du vaisseau de guerre. L'empereur monte dans une gondole toute doree et magnifiquement ornee. Celui-ci par contre est un bel homme, figure majestuese, taille elevee, barbe magnifique, regard paisible. Il etait pale et avait l'air triste. Le souvenir d'avoir perdu cette belle ville lui etait sans doute penible... Celui qui vous aime, Auguste de Muller. Bien des choses aux domestiques. Saluez le Chanoine. (chanoine EGGER ?). (115) Il fut lieutenant de cavalerie a l'escadron des Dragons 6 en 1879, capitaine en 1880, fit son dernier service en 1889, et passa a la Landwehr en 1890. Il fut conseiller communal de Belfaux, co-fondateur de la distillerie du Rose et President du conseil d'administration de la dite distillerie. (136) Il etait membre du Cercle de la Grande Societe de Fribourg depuis 1879. C'est grace a ses competences d'agronome et a sa constante ativite qu'il mit en valeur le domaine de Belfaux. Avec sa soeur Antoinette, ils racheterent les bains de Bonn a Monsieur ZURKINDEN, et les revendirent, le 15 decembre 1883, a Joseph HOOG, negotiant en bois. Il herita de ses parents trois maisons a Fribourg (116 rue de Lausanne, 16 Grand'Fontaine, 31 Grand'Rue) et la montagne Laegerle dans la vallee du Lac Noir. Il habita le chateau de Belfaux et sa maison a la Grand'Rue 31 a Fribourg. (137) Il epousa a Belfaux le 6 octobre 1881 (138) PAULINE Lucie GOELDLIN de TIEFENAU, de Sursee et Lucerne, nee a Fribourg le 5 avril 1863, decedee au chateau de Belfaux le 22 octobre 1882, dans sa 20eme annee, quelques jours apres la naissance de son fils et inhume au cimetiere de Belfaux. Elle fut fille d'ARNOLD Xavier GOELDLIN et de LOUISE Marie Anne PILLER. Pauline GOELDLIN avait achete le chateau de Belfaux par acte du 20 juillet 1880. (139) -35- Le 3 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 13. (# KB)
    CORCELLES. Il fut confirme en l'eglise de St-Jean a Fribourg. Parrain; le chanoine MAILLARDOZ. Il fut mis en pension chez le reverend PERREL, cure de Cormondes, puis chez les Jesuites. Pendant ses etudes, il fut employe "aux comedies et declamations" ou il passait "pour un des meilleurs acteurs" de son temps. Il eut alors "l'inclination du monastere" et aspira a la societe de Jesus ou il sollicita sa reception pendant trois ans, mais "une longue medisance" l'empecha de reussir, "apparamment par la permission du Seigneur" qui ne l'appela pas dans cet etat (43). Son cousin Tobie GADY lui donna, par testament du 28 decembre 1722, un bien rural a Belfaux qui consistait en maison et grange neuve (cette grange fut batie par Balthazar MULLER), pres, champs, bois, jardin, verger, et chenuier (44). Il fut recu bourgeois de Fribourg en 1732, sur la maison paternelle situee en la Grand'Fontaine (45). En 1735, il partit trois mois a Lyon, France, chez les Jesuites. Avec Romain WERROZ, il fit le voyage de Provence et passa deux mois a Marseille, France. Ils visiterent le Languedoc et rentrerent a Lyon. Beat Nicolas resta a Lyon jusqu'en janvier 1737. En 1739, Balthazar MULLER ayant une representation aux Deux-Cents, par la mort de Monsieur le Capitaine de FORELL, il y presenta son fils, Beat Nicolas, qui y fut nomme. Beat Nicolas obtint la charge de secretaire du Droit Rural. Il fut substitut de 1739 a 1745. Il devint membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1740. Le 17 novembre 1744, il fut nomme commissaire d'Etat par 35 voix contre 27. Le 27 juin 1746, il fut elu Grand Sautier. Il fut vice-chancelier 1746 a 1751, bailli de Corbieres de 1751 a 1756, (son tableau sur bois armorie "NOMS DES SEIGNEURS BAILLIES DE LA BARONNIE DE CORBIERES ET DES SEIGNEURIES DE CHARMEY ET VUADENS AQUISES L'AN 1553, 1752, est sur le Net), et bailli de Bellegarde de 1758 a 1762. A la St-Jean en 1758, il obtint la charge -13- Le 30 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19,20eme siecle, page 36. (171 KB)
    Ils eurent un fils: A-Arnold qui suit XI. --- XI ARNOLD Pierre Louis Frederic de MULLER de BONN dit "le loup blanc", de Fribourg et Guin, ne a Belfaux le 13 octobre 1882, deceda des suites d'un cancer a Berne le 29 avril 1944, et fut inhume a Belfaux le 1er mai suivant. Par suite de la decison de desafection du cimetiere de Belfaux, la tombe fut exhume en 1992 et reinhume au cimetiere de St-Leonard a Fribourg. Il fit ses etudes classiques au college St-Michel a Fribourg, des etudes d'ingenieur a Lausanne. Il aurait prefere etudier la medecine, mais son pere s'y opposa. (140) Il etait chatelain de Belfaux. Il fut brevete lieutenant de cavalerie a l'escadron 6 le 9 septembre 1905, 1er lieutenant le 31 decembre 1910, capitaine a l'Etat-Major de la 2eme division du 31 decembre 1914 a 1919. "Le capitaine EMG (Etat Major General) Arnold de MULLER etait lie d'amitie avec Henri GUISAN; tous deux avaient servis dans le meme Etat-Major, celui du Colonel Divisioniare de LOYS. C'est le capitaine de MULLER, officer du SR (service de renseignement) qui fut charge de prendre contact avec le general WEYGANG, de l'acueillir a la frontiere suisse dans le Jura, et par une nuit glaciale de l'hiver 1917, de l'accompagner dans une voiture de l'armee a Berne ou il allait etudier diverses hypotheses avec l'Etat-Major general." (141). Il etait membre du Cercle de la Grande Societe de Fribourg depuis 1913. Il suivit a Versailles, France, les cours de l'ecole d'officier de gendarmerie. A son retour il fut major d'infanterie le 31 decembre 1920. Le 26 decembre 1921, il devenait commandant de la gendarmerie fribourgeoise pour quatre ans (142), en remplacement du Colonel Honore von der WEID. "S'inspirant des doctrine de l'ecole de Versailles, le Major de MULLER aurait voulu creer des brigades mobiles motorisees qui auraient remplacees avantageusement la -36- LE 3 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 14. (143 KB)
    de commissaire general, poste qu'il conserva jusqu'en 1765 (46). Il fut notaire de 1758 a 1793. Lors du partage de la succession de sa tante DAGUET, en decembre 1754, Beat Nicolas recut une maison a la Grand'Fontaine, avec pressoir, chattelet, ecurie, jardin, verger, reservoir, tonneaux de chenes, le tout pour 2500 ecus bons. Il recut encore une vigne a Vallamand avec maison et meubles, pour 3300 ecus bons, et le champ de Russi "en La Chavonna" pour 90 ecus bons (47). Par cession du 15 mai 1755, Pierre Nicolas Remond AMMAN donna "sa maison et dependances de la Motta" a son gendre, Beat Nicolas MULLER. Le 24 juillet suivant, Beat Nicolas acquit les bains de Bonn pour 3300 ecus bons, de son cousin Balthazar BOURGKNECHT, et les reconstruisit. Beat Nicolas reconnait des biens sis a Russy, le 28 mars 1758 (48). Il possedait aussi un grenier proche de Jaquemars au Waris, et une montagne dite "Laegehrli" riere Planfayon (49). A la St-Jean en 1762, il fut egalement elu secretaire de la Cour Editale. Il fut ensuite conseiller d'Etat en 1769, tresorier d'Etat de 1770 a 1775, et plusieurs fois depute a la Diete. Il est l'auteur de "Abhandlung ueber den Weidgang, absonderlich die Gemeindeweiden" (In: Abhandlungen und Beobachtungen durch die Oekonomische Gesellschaft zu Bern gesammelt, Bd 3, Bern 1762, S. 101 bis 137) (50). Il fut le fondateur de la banque Muller a Fribourg. Le 29 decembre 1779, il acheta, a Jean Jacques et Anne Catherine HERRENSCHWAND, une pose de vigne riere Vallamand au lieu dit aux Roches, trois bichets de vigne audit lieu et deux bichets, le tout pour 1216 ecus petits (51). Sa maison, qu'il fit construire vers 1770/1780, se trouvait -14- Enregistre sur le Net, le 29 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19,20eme siecle, page 37. (162 KB)
    suveillance souvent inefficace qu'exerce le gendarme isole dans son poste. Il aurait aime concentrer l'organisation de la gendarmerie et delimiter les competences respectives des prefets et du commandant de gendarmerie. Mais il ne s'imposa pas et prefera demissionner en 1923." (143) "Les voyages le passionnaient. Comme enfant il avait parcouru l'Europe avec son pere, pendant les vacances scolaires. (144) Il s'etablit en Algerie ou il s'occupa d'agriculture. Il avait achete a Alger une maison patricienne avec une vue panoramique sur la rade. Il etait membre de la societe Suisse d'Alger. Le Conseil Federal aurait desirer le nommer Consul, poste qu'il refusa. (145) Apres dix annees en Algerie, il se fixa a Geneve et s'interessa au mouvement corporatiste (parti politique d'extreme droite). En 1939, il fut place a la tete d'un des services speciaux de la police de l'Armee. Leon SAVARY le decrivit; "Arnold de MULLER etait une personnalite tres marquee, un homme aux profondes convictions, energique, intrangiseant. Ses qualites memes lui ont nui dans sa carriere, car il detestait l'intrigue et ne savait pas composer avec un adversaire. Sa rigidite sur tout ce qui touchait aux principes ne l'empechait pas d'etre bienveillant a autrui, compatissant, discret et plein de tact dans l'accomplissement des devoirs de la charite, dont il etait fort soucieux". (146) Il avait epouse a Fribourg, religieusement le 5 decembre 1906, MARIE Laure Valentine dite MARIA von der WEID, de Fribourg, y nee le 2 decembre 1886, y decedee le 4 mai 1972 et inhumee a Belfaux, exhumee le 16 juillet 1992 et reinhumee le 17 juillet au cimetiere de St-Leonard, Fribourg. Elle fut marraine de bapteme le 16 octobre 1949 de Serge de MULLER. Elle fut la fille de GASTON Marie Alphonse von der WEID et de Marie Lucy EMELIE de CHOLLET du Guinzet. Le 28 mai 1920, Maria recut la Medaille de -37- Le 3 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Avis mortuaire Auguste de Muller 1855-1922. (150 KB)
    Parution le journal La Liberte. Archives d'Etat du canton de Fribourg. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, par Serge de MULLER.
  • Necrologie de Auguste de Muller, 1855-1922. (115 KB)
    Parution le journal La Liberte. Archives d'Etat du canton de Fribourg. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Photographie Auguste de Muller, 1855-1922. (31 KB)
    Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 15. (139 KB)
    a la Grand'Fontaine pres de la Porte (52). Dans la Feuille d'Avis de Fribourg du 23 mai 1783, il est annonce qu'il y a a vendre, "chez Monsieur l'ancien tresorier MULLER de Bonn, des vins rouges de petit Bourgogne." La Feuille d'Avis du 4 fevrier 1791 annonce que "la maison de feu Christian RUTSCHU, sise au bas du Cours-Chemin, appartenant actuellement par collocation au Tres Honore Seigneur l'ancien tresorier de MULLER, sera mise en vente publique sans retrait, les 5,12 & 19 du mois de fevrier courant; on y verra les conditions affichees". Il deceda a Fribourg le 16 fevrier 1794 et fut inhume au cimetiere de St-Nicolas. Le compte de ses funerailles s'eleva a 122 livres et 5 batz (53). La Feulle d'Avis no 16 de la ville et canton de Fribourg du 20 avril 1810 annoncait que "l'hoirie de feu Monsieur le tresorier Muller mettra en vente publique sans retrait a l'hotellerie des Marchands la maison dite de Monsieur le baron Muller, sise a la Grand'Fontaine en cette ville, le 24 & finalement le 30 courant, sous les conditions favorables qu'on peut apprendre a l'avance chez l'huissier de ville BLANC." (54). Il epousa, vers 1743, Anne Marie Marguerite dite Nanette AMMAN, nee vers 1722 et decedee a Fribourg le 8 avril 1777, fille de Pierre Nicolas Remond AMMAN et de Marie Barbe Benoite AMMAN. (son livre de raison, les portraits a l'huile du couple, ainsi que le tableau de la filiation Muller avec les quartiers Muller-Amman, sont sur le Net). Il utilisait un ex-libris (note de Hubert de Vevey). Ils eurent treize enfants: A-BALTHAZAR Toussaint fut baptise a St-Nicolas de Fribourg le 10 novembre 1744. Son parrain fut Balthazar MULLER qui lui donna pour etrennes trois louis a la croix de Malte, un beau bassin de sucreries et quatre pains de sucre. Sa marraine fut Marie Anne Marguerite AMMAN, nee AMMAN, qui lui donna un magnifique bassin de sucrerie, quatre -15- Le 29 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 16. (1 KB)
    pains de sucre, deux beaux chandeliers d'argent massif, mouchette et porte-mouchettes d'argent. Pour son bapteme , son pere lui donna deux louis mirlitons d'etrennes, et sa mere un ducat. Il deceda le 23 decembre 1745. Son pere herita "ses petits effets temporels" et celui-ci donna a son epouse les deux chandeliers d'argent "pour bonne consideration" (55). B-Pierre NICOLAS Remond Antoine de MULLER l'Aine, Baron, dit Colin, naquit le 9 novembre 1745 et fut baptise, a St-Nicolas de Fribourg le 14 suivant, par le chanoine Joseph MULLER. Son parrain fut Pierre Nicolas Remond AMMAN qui lui donna pour etrennes, quatre pains de sucre, le beau bassin et une quatruple pistole d'Espagne. Sa marraine fut Marie Francoise Bernardine DAGUET qui lui donna, pour etrennes, un beau sucrier d'argent. Il fut confirme en 1749 par Monseigneur l'eveque de BOCCARD, et son parrain de confirmation fut Balthazar MULLER, son grand-pere (56). Il fut recu bourgeois de Fribourg en 1763 (57). Le 23 novembre 1765 il fut brevete capitaine commandant de la compagnie de Bellegarde (58). En 1765, apres la St-Martin il voyagea jusqu'en janvier 1767 a Bale, a Strasbourg, France, et se rendit a Fribourg-en-Brisgau, Allemagne. (59). A son retour il fut membre pour la Neuveville; des Deux-Cents 1767, des Soixante 1776, des Secrets 1780, dernier bailli d'Orbe et Echallens du 1er septembre 1795 a 1798, et dechu en 1798 (60). Extrait du journal de Louis Joseph LALIVE d'EPINAY, 1746-1813 "Le 25 avril 1797 j'ai quitte Fribourg pour passer 15 jours a Echallens chez le Baron MULLER, bailli. Il y avait nombreuse societe et on s'amusa beaucoup". En 1798, il, possedait deux maisons avec jardin et verger, 2/3 de dime, un pre, un bois; le passif deduit, il apparait dans le tableau de la contribution de 1798 pour les montants suivants: rente de biens fonds et capitaux, 70 ecus bons; contribution du triple des rentes, 210 ecus bons; -16- Le 30 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 17. (155 KB)
    adjonction du 1/4 et du 1/16 des rentes faisant 17%, 239 ecus bons; contribution 1107 ramenee a 1000 (61). Dans sa seance du 3 janvier 1809, le Cercle de la Grande Societe de Fribourg constate que ladite societe a tout perdu et ne possede plus rien, par suite de la faillite de Muller de Bonn l'aine, auquel elle avait confie tous ses fonds. Nicolas de MULLER avait repris la direction de la banque Muller (62). La Feuille d'Avis du 16 juin 1809 annonce que la "revision de taxe ayant ete faite et demandee d'une partie des bien-fonds de Monsieur MULLER l'aine, Messieurs ses creanciers sont en consequence invites a se rencontrer a la Maison de Ville sur le 27 courant a neuf heures du matin, ou l'on procedera a la nouvelle distribution de ses biens" (63,64). C-Marie MADELEINE Catherine Ursule Francoise MULLER naquit le 19 octobre 1747 et fut baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 21 suivant par le reverend WUILLERET. Son parrain fut Georges Pierre Joseph Conrad MULLER qui lui donna, pour etrennes, quatre pains de sucre, des citrons et un double louis. Sa marraine fut Marie Madeleine AMMAN qui lui donna, pour etrennes, deux louis. Elle fut confirmee en 1752 par Monseigneur de BOCCARD et sa marraine fut Marie Barbe AMMAN (65). Madeleine deceda a Villars-sur-Glane le 1er fevrier 1830 ayant epouse a St-Nicolas de Fribourg le 21 septembre 1779 TOBIE Michel Gabriel Raphael de BUMAN, de Fribourg, ne en 1745, du Grand Conseil en 1765, commissaire general de 1778 a 1787, bailli a Bulle de 1787 a 1792, des Soixante en 1789, du Conseil de 1795 a 1798 et de 1803 a 1824, depute de la Diete de Frauenfeld en 1796, lieutenant d'avoyer en 1816, representant de la Suisse en Italie, commandant des Suisses a la victoire de Lugano en 1798, decede en janvier 1824 -17- Enregistre sur le Net, le 30 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 18. (159 KB)
    et inhume a Villars-sur-Matran, fils de Francois Ignace BUMAN et de Marie Elisabeth de VEVEY. Madeleine de BUMAN, nee MULLER, possedait en 1798; diverses creances et capitaux pour 6081 ecus bons, des rentes pour 243 ecus; sa contribution du 1/2 en sus des rentes se montait a 364 ecus; l'adjonction du 1/8 et du 1/12 des dites rentes faisait en tout 8,5%, soit 416 ecus; sa contribution s'elevait a 416 ecus. Elle possedait en plus un portion de 500 a 600 ecus sur la succession de feu son oncle AMMAN, dont la veuve etait jouissante (66). D-Marie CATHERINE Francoise dite Caton de MULLER naquit le 7 octobre 1749 et fut baptise a St-Nicolas de Fribourg le 9 suivant par le coadjuteur WUILLERET. Son parrain fut Jean Francois AMMAN de MACONNENS qui lui donna, pour etrennes, deux louis mirlitons. Sa marraine fut Marie Catherine de BOCCARD, nee MULLER, qui lui donna, pour etrennes, quatre ducats. Elle fut confirmee en 1745 par Monseigneur de BOCCARD a Corbieres et sa marraine fut Marguerite HERMAN. Elle deceda a Fribourg le 8 avril 1833. Elle avait epouse a St-Nicolas de Fribourg le 5 juin 1785 Francois Joseph MAURICE de RAEMY, baptise a St-Nicolas de Fribourg le 10 avril 1753, bourgeois de Fribourg en 1773, du Grand Conseil en 1773, Grand-Sautier en 1781, bailli de Gruyeres en 1786, banneret en 1794, decede en 1832, fils de Johann Anton Beat Ludwig RAEMY et de Marie DUMONT. Catherine de RAEMY-MULLER, en 1798, possedait la moitie de la dime de Concise; sa portion de dettes d'hoirie deduites, le reste de rentes se montait a 150 ecus, sa contribution a 5, l'adjonction a 256 et la contribution a 256 ecus. Elle avait une pretention de 500 a 600 ecus bons sur la succession de feu son oncle AMMAN (67). Ils eurent un fils; Louis Nicolas Francois Marie de RAEMY, ne le 3 -18- Enregistre sur le Net, le 30 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Carte de visite Arnold de Muller 1882-1944. (226 KB)
    Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller 18,19eme siecle, page 19. (156 KB)
    octobre 1788. E-Madeleine BARBE Marguerite Olimpe dite BABELON, soeur Seraphine de MULLER, naquit le 15 avril 1751 et fut baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 18 suivant par le coadjuteur WUILLERET. Son parrain fut Pierre Philippe PYTHON qui lui donna, pour etrennes, quatre mirlitons et du sucre. Sa marraine fut Marie Barbe Madeleine AMMAN de MACONNENS qui lui donna, pour etrennes, un beau bassin et une theiere d'argent avec sa jatte (68). Elle fut pensionnaire a la Visitation, candidate a Ste-Ursule en secret ou elle entra le 21 juillet 1771. Elle eut une prise d'habit grandiose et professa le 8 septembre 1773. Elle s'occupa d'abord des pensionnaires et fut procureuse de 1789 a 1795. Elle fut prefete des etudes de 1791 a 1794, superieure de 1797 a 1805 soit durant l'exil a la Maigrauge puis chez les Montenach, assistante et procureuse de 1805 a 1811 lorsqu'il fallut relever le couvent incendie et transforme en caserne, a nouveau procureuse de 1813 a 1820, secretaire de 1811 a 1829. Elle laissa un recit detaille de l'invasion des troupes francaises a Fribourg et du pillage du couvent par le peuple fribourgeois, l'inventaire des biens, etc. Elle ecrivait d'une superbe ecriture. En 1778, la soeur MULLER fut invitee par ses parents et sa soeur pour les vendanges a Vallamand (69). F-FRANCOIS Jacques Nicolas de MULLER naquit a Corbieres le 22 juillet 1752 et fut baptise le 25 suivant. Son parrain fut Nicolas AMMAN qui lui donna, pour etrennes, une quatruple. Sa marraine fut Marie Francoise PYTHON-MULLER qui lui donna, pour etrennes, trois mirlitons avec quatre pains de sucre (70). Il entra au service de France et fut nomme, le 1er -19- Enregistre sur le Net, le 30 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Necrologie Arnold de Muller, 1882-1944. (219 KB)
    Parution la Tribune de Geneve du 6 mai 1944. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller 18,19eme siecle, page 20. (143 KB)
    janvier 1773, second sous-lieutenant de la compagnie Castella dans le regiment des Gardes Suisses (71). En 1775 il devint membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste. Il fut second lieutenant aux Gardes Suisses. Il fut membre des Deux-Cents, bailli de Pont-en-Ogoz et Farvagny en 1793 et dechu en 1798. En 1798, il possedait une maison avec pres et jardin, un vignoble, une pretention de 600 ecus bons sur la succession de feu son oncle AMMAN; le passif deduit, il apparait pour les montants suivants dans la contribution de 1798; rentes des bien-fonds et capitaux pour 337 ecus bons, contribution du triple des rentes pour 1011, adjonction du 1/4 et du 1/16 des rentes faisant en tout 17% soit 1152 ecus, et sa contribution fut donc de 2000 ecus bons (72). Le 29 pluviose an VI, ordre fut donne de sequestrer et de mettre sous scelles tous ses biens meubles et immeubles. En 1802, il devint membre du Cercle de la Grande Societe a Fribourg. En 1805, il acheta a Vallamand riere Bellerive, a Jean PIQUILLOUD, trois quarts de bichets de verger pour 240 francs (73). En 1807, il acheta a Vallamand sous les Roches, a Jean Samuel RENAUD, deux bichets de vigne et rocaille pour 328 francs (74). Il fut depute au Grand Conseil en 1803, juge d'appel en 1807, conseiller en 1814, Colonel au service de France, chevalier de St-Louis par ordonnance du 21 mai 1817, colonel le 11 juin 1817 pour tenir rang du 10 aout 1816 (75), president du tribunal francais, et conseiller d'appellation de la Republique de Fribourg en 1817. Des mai 1823, il fut gerant de la Caisse de "Monsieur le Baron MULLER", et ce jusqu'a sa -20- Enregistre sur le Net, le 30 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Pince a sucre armorie Muller, 18eme siecle. (102 KB)
    Propriete de la famille de MULLER. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page XV. (121 KB)
    Maison de Balthazar Muller 1677-1754, sise a Estavayer-le-Lac, Impasse Motte-Chatel 8. (contient au salon 1er etage sur le poele, la catelle aux armes Muller-Daguet). Cuilliere francaise d'une paire, aux armes Muller avec devise. Propriete privee. (Geneve). Secretaire du XVIIIeme siecle armorie Muller. Propriete privee. (Geneve). Enregistre sur le Net, le 31 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Pince a sucre argent, Muller, 18eme siecle. (99 KB)
    Propriete de la famille de MULLER. Enregistre sur le Net, le 4 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page XVI. (160 KB)
    Casserole en argent de Rehfuess, Berne vers 1820, aux armes Muller et Gottrau. Le commanditaire probable fut Nicolas dit Colin allie Josephine de Gottrau, pour leur mariage en 1831. Elle fut acquise par Bernard de Muller, chez Sotheby's Londres, en 1986, pour fr 5'000.-. Propriete privee. Benitier du XVIIIeme siecle en argent aux armes Muller. Le commanditaire probable fut le Prevot Louis de Muller 1755-1822. Propriete privee au Breitfeld. (il existe un deuxieme benitier Muller se trouvant chez Mme Jean-Jacques de Dardel). Fraisier en argent de l'orfevre Francois-Pierre Raemy, Fribourg debut XVIIIe siecle, aux armes Muller et Amman. Le commanditaire fut Beat allie Anne Marie Marguerite d'Amman pour leur mariage vers 1743. Propriete privee. Bol en argent de l'orfevre Jacques-David Muller 1703-1789, (note de Serge de Muller; cette famille d'orfevres est autre que la mienne), Fribourg vers 1760, probablement commandite par Georges Joseph Conrad Muller 1721-1774. Hauteur 6,5 cm, largeur 12,2 cm, poids 213 gr. Photographie de Mme Primula Bosshard a Fribourg, communiquee par Monsieur Ivan Andrey, historien a Fribourg. Propriete privee (localisation inconnue a ce jour). Enregistre sur le Net, le 31 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19eme siecle, page 21. (153 KB)
    liquidation qui eut lieu le 13 mai 1824. Le solde de caisse s'elevait alors a 907 livres et le total des dettes a payer a 6630 livres, ces montants furent partages entre les heritiers de feu le baron Beat MULLER (76). Sa solde de retraite, du service de France, accordee par decret du 11 juin 1810, etait de 225 francs (77). Ensuite il recut une pension viagere de 2400 francs, avec jouissance au 1er janvier 1819, en plus de celle de 225 francs (78). En 1822, il cede tous ses droits a la succession de son frere le Prevot, a son autre frere, Joseph Edmond, moyennant qu'il lui revienne: la propriete du domaine d'Oberschurr riere Dirlaret, deux cent cinquante pots de vins, le quart du linge de lit et de table, une paire de chandeliers en argent, la croix et la chaine en or, la tabatiere en or, et le portrait de feu le Prevot represente dans ses habits pontificaux (sur le Net),(79). Il deceda le 13 avril 1830 (80). Sa maison se trouvait a Fribourg au 116 (ancien numero), de la rue de Lausanne. En 1814, il habitait une maison sise a la Grand'Rue 32 a Fribourg (81). Il epousa a St-Nicolas de Fribourg en novembre 1788 MARIE ANNE Ignace Xaviere de GOTTRAU de GRANGES, nee en 1758 et decedee a Fribourg le 25 mars 1804, fille de Francois PIERRE Sebastien dit HOBL de GOTTTRAU et de Marie Anne CAROLINE de GADY. Elle fut marraine de bapteme le 18 septembre 1795 de Augustin Pierre Nicolas Lambert dit Colin de Muller. En 1798, Marie Anne de MULLER-GOTTRAU possedait une maison, une montagne et des creances; capital et creances pour 13100 ecus bons; rentes des biens fonds et capitaux pour 711; contribution du 1/2 en sus des rentes pour 1066; adjonction du 1/8 et du 1/12 des dites rentes, faisant en tout 8,5% soit 1214 ecus bons de contribution (82). Ils eurent deux enfants: 1-ANTOINE Marie Dominique Nicolas dit -21- Le 31 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 22. (112 KB)
    ANTONIN ou SCARRON de MULLER, alias de MULLER de VALLAMAN ou VALLAMAND, ne et baptise a Fribourg le 4 aout 1789. Parrain; Beat Nicolas Augustin de MULLER, marraine; Marie Caroline de GOTTRAU nee Gady. IL fut recu bourgeois de Fribourg le 27 juin 1822 (83), il deceda a Fribourg le 30 avril 1872 et y fut inhume. Il fut lieutenant aux Gardes Suisses le 22 juillet 1816, membre de la Confrerie du St-Sacrement, depute au Grand Conseil de 1826 a 1831, capitaine aux Gardes Suisses a Paris en 1828, Colonel, et commandant du 4eme arrondissement militaire du canton de Fribourg. De 1834 a 1870, il etait proprietaire d'un logement de six pieces au numero 116 de la rue de Lausanne a Fribourg, ou il vivait en celibataire avec sa servante Fanchette TERRAPONT (84). Il fut membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste, il toucha lors de sa dissolution en 1852, 195 francs. Il fut societaire actif du Cercle de la Grande Societe de Fribourg (85). Antonin fumait la pipe, celle-ci en porcelaine porte l'inscription "Antonin Muller Colonel 1844". Propriete privee. (Son portrait lothographie se trouve page 25). Il fut parrain en 1862, de Georges Marie de GOTTRAU de GRANGES (86). 2-Ursule Marie Christine de MULLER, baptisee a Farvagny le 28 juin 1796. G-MARIE Barbe Marguerite MULLER, naquit a Corbieres le 26 octobre 1754 et y fut baptisee le 27 suivant. Son parrain fut Nicolas AMMAN qui lui donna, pour etrennes, deux mirlitons. Sa marraine fut Barbe ZURTHANEN qui lui donna, pour etrennes, un louis a la croix de Malte, un ducat et deux grosses pieces d'argent. Elle deceda deux jours plus tard et fut inhumee dans la chapelle sur le cimetiere de -22- Enregistre sur le Net, le 31 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie, les Muller, de Fribourg,1530-1992. (343 KB)
    Benoit de Diesbach Belleroche, Serge de Muller, Alain-Jacques Tornare, Evelyne Maradan. Les Muller, de Fribourg. Histoire d'une famille patricienne. 1530-1992. Preface de Dominic. M. Pedrazzini. Intermede Belleroche, Fribourg, 1992. Enregistre sur le Net le 17 avril 2001 par Serge de MULLER.
  • Photographie de Serge de MULLER. (73 KB)
    Miami, Floride, USA, l'an 1997, un jour de chaleur. Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, exemplaire no X. (23 KB)
    Tirage limite a trois cents exemplaires numerotes I a X (hors commerce) et 11 a 300. Exemplaire no X. Intermede Belleroche et Serge de MULLER, Fribourg, 1992. Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page III. (34 KB)
    Benoit de Diesbach Belleroche, Serge de Muller, Alain-Jacques Tornare, Evelyne Maradan, LES MULLER, DE FRIBOURG, Histoire d'une famille patricienne 1530-1992, Preface de Dominic M. Pedrazzini, Intermede Belleroche, Fribourg, 1992. Armoiries de la couverture du livre; fronton XIXe siecle, en bois sculpte provenant d'un pare-feu. Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18eme siecle, page 23. (145 KB)
    Corbieres (87). H-Beat LOUIS Nicolas de MULLER, naquit a Corbieres le 15 mai 1755 et fut baptise par Joseph JAQUET le 25 suivant. Son parrain fut Nicolas MULLER qui lui donna,, pour etrennes, une piece d'or et cinq ducats. Sa marraine fut Marie Elisabeth GOTTRAU, nee AMMAN, qui lui donna, pour etrennes, deux louis (88). Il devint chanoine de St-Nicolas de Fribourg en 1779. Il ne commenca son noviciat qu'apres avoir termine ses etudes theologiques et recut la pretrise au seminaire de Besancon, France. Il fut recu bourgeois de Fribourg le 6 juin 1783. Ensuite il fut custode en 1783, elu prevot de St-Nicolas le 10 avril 1788 et beni le 22 juin 1788 (89). Pour subvenir aux frais de sa promotion a la dignite de Prevot, il dut emprunter a son oncle PYTHON de CORCELLES, au taux de 4%, 150 louis neufs faisant 1008 ecus (90). Sous sa prevote le chapitre de St-Nicolas recut le bref du pape, Pie VI, date du 18 septembre 1791, lui accordant le droit de porter une croix, en recompense de nombreux services rendus pour la conservation de la Foi, dans le canton de Fribourg. Sous la Revolution francaise, le prevot vecut, avec le chapitre, des jours penibles. Le chapitre donna asile a des eveques emigres; il participa aux contributions de guerre imposes par le gouvernement francais en donnant toute l'argenterie qui n'etait pas necessaire au culte. Sur l'ordre du Directoire les biens du chapitre et le tresor de St-Nicolas furent mis sous sequestre; le chapitre ceda a la force, non sans avoir proteste energiquement contre ces mesures vexatoires. Les delegues du -23- Enregistre sur le Net, le 1er juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page IV. (77 KB)
    LES AUTEURS. BENOIT DE DIESBACH BELLEROCHE genealogiste et libraire, auteur d'ouvrages de genealogie historique, membre fondateur et ancien secretaire de l'Association Genealogique du Pas de Calais, vice-president de la Societe Suisse d'Etudes Genealogiques, et redacteur de l'Institut Fribourgeois d'Heraldique et de Genealogie. SERGE DE MULLER, membre de l'Institut Fribourgeois d'Heraldique et de Genealogie. EVELYNE MARADAN, historienne, bibliothecaire scientifique a la Bibliotheque Cantonale et Universitaire de Fribourg, doctorante a l'Universite de Fribourg, a publie sur la Suisse et la Legion Etrangere et, avec Alain-Jacques Tornare, la Bibliotheque suisse de la Revolution, redacteur de l'Institut Fribourgeois d'Heraldique et de Genealogie. ALAIN-JACQUES TORNARE, historien, auteur de nombreux articles historiques sur les relations francos-suisses, le service militaire etranger et la Revolution francaise, collaborateur du Schweitzer Lexicon et du Dictionnaire historique de la Suisse, et redacteur de l'Institut Fribourgeois d'Heraldique et de Genealogie. -IV- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg page V. (58 KB)
    SOMMAIRE. -Les auteurs IV -Sommaire V -remerciements (Serge de Muller) VI -Preface (Dominic M. Pedrazzini VII -Tableau genealogique synoptique XII -Genealogie Muller: 1 -Armoiries Muller 1 -Branche ainee: Muller de Bonn 12 -Branche cadette: Muller (de Farvagny) 45 -Sources, abreviations et notes 78 (Benoit de Diesbach-Belleroche, avec la collaboration de Serge de Muller) -Fribourg, Albert et Nicolas de Muller, et le trafic de faux assignats durant la Revolution francaise (Alain-Jacques Tornare et Evelyne Maradan) 87 -La banque Muller et la banque Muller & Savary, pere & compagnie (Serge de Muller) 99 -Les bains de Bonn (Serge de Muller) 109 - Index des noms de famille cites et prenoms de la famille Muller 117 -V- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 24. (143 KB)
    chapitre et de l'eveque demanderent au Directoire Helvetique de proteger les biens ecclesiastiques. Le chapitre et le clerge de la ville preterent le serment civique le 19 aout 1798 (91). En 1798, le prevot MULLER possedait deux petites maisons avec jardins, un fief et une parcelle d'une autre, et des creances. Le passif deduit, il apparait pour les montants suivants dans le tableau de la contribution de 1798: rentes de biens-fonds et capitaux pour 103 ecus bons, contribution du 1/2 en sus des dites rentes pour 154, adjonction du 1/8 et 1/2 faisant en tout 8,5% soit 175 ecus bons de contribution (92). Il fut membre de la Confrerie de St-Hubert, et du cercle de la Grande Societe de Fribourg en 1802 (93). Il habitait la maison du Chapitre a Fribourg, rue des Chanoines 107 (94). Le Prevot MULLER, frappe d'apoplexie, resta paralyse pendant 5 ans, il deceda a Fribourg le 8 avril 1822 et fut inhume a St-Nicolas le 11 suivant. (son portrait armorie est sur le Net, ce dernier fut approprie, par le jeu des relations familiales, irresponsablement par Bruno de WECK, afin de decorer son salon) Il avait redige, le 25 decembre 1817, une suite a ses dernieres volontes par laquelle il legue deux louis a chacun de ses filleuls, Louis fils de Balthazar de MULLER, et Louis fils de Jean de GOTTRAU de PENSIER (95). I-JOSEPH qui suit VIII. J-SIMON Joseph Hiancinthe Michel MULLER, naquit le 29 septembre 1760 et fut baptise le 30 suivant par le chanoine WUILLERET a St-Nicolas de Fribourg. Son parrain, le conseiller de BOCCARD, lui donna, pour etrennes, quatre ducats. Sa marraine, Madame de REYNOLD de CRESSIER, lui donna, pour etrennes, une rosette d'argent. Il deceda et fut inhume le jour de la St-Silvestre suivant (96). K-CHARLES Nicolas Romain de MULLER de BONN, naquit a Fribourg le 27 fevrier 1762, et fut baptise a -24- Le 1er juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page VI. (107 KB)
    REMERCIEMENTS Avant toute chose, j'adresse mes plus sinceres remerciements aux principaux collaborateurs de ce travail, Mademoiselle Evelyne Maradan, le comte Benoit de Diesbach Belleroche, Monsieur Dominic M. Pedrazzini et Monsieur Alain-Jacques Tornare. Je voudrais egalement exprimer ici toute ma gratitude a tous ceux qui, depuis plusieurs annees, nous ont aide dans nos recherches afin de permettre a ce livre de voir le jour. Parmi eux, je voudrais citer tout particulierement: -Madame Claude de Bourgknecht, a Fribourg, -Mademoiselle Marie-Anne Heimo, professeur a Fribourg, -Mademoiselle Marie-Claire l'Homme, collaboratrice des Archives de l'Etat de Fribourg, -Madame Jan Loeff, a Waarle, -Madame Philippe Maurin de Brus, a Versailles, -Madame Gonzague de Meyer, a Fribourg, -Madame Gilbert Renieville, a Castelnaudary, -Mademoiselle Isabelle von Salis, a Neuchatel, -Madame Marie-Therese Torche-Julmy, du Service de Conservation des Monuments historiques de Fribourg, -Madame Nicolas de Weck, a Fribourg, -Monsieur Ivan Andrey, historien a Fribourg, -Monsieur Hubert de Boccard, a Jetschwil, -Monsieur Hubert Forster, historien aux Archives de l'Etat de Fribourg, -Monsieur Nicolas de Gottrau, a Geneve, -Monsieur Bernard de Raemy, a Villars-sur-Glane, -Don Carlo di Somma, historien militaire a Naples, -Le professeur Ernst Tremp, de l'Universite de Fribourg, -Monsieur Francois-Pierre de Vevey, a Fribourg, -Maitre Bruno de Weck, a Fribourg, -Monsieur Nicolas von der Weid, a Zuerich. Pour me permettre de completer et de tenir a jour ce travail, puis-je demander a tous les lecteurs de bien vouloir me communiquer toutes les informations susceptibles de figurer dans une eventuelle deuxieme edition ? Serge de Muller, Avenue Jean-Marie Musy 14 1700 Fribourg (Suisse) -VI- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller. portrait, photos, page 25. (56 KB)
    Lithographie de A.de Muller. Antonin dit Scarron de Muller 1789-1872. Propriete privee. Photographie de Auguste de Muller 1855-1922 avec sa carafe vide, les cles de la cave a vin, et sa petite fille Denise de Muller (allie Nicolas de Weck), 1917 au chateau de Belfaux, Fribourg. Propriete privee. Portrait de Pauline de Muller, nee Goeldlin von Tiffenau 1863-1887. Propriete privee, Mme Gonzague de Meyer. Photographie de Arnold de Muller 1882-1944 en tenue militaire. Propriete privee. -25- Enregistre sur le Net, le 1er juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, preface, page VII. (81 KB)
    PREFACE En acceptant de rediger ces quelques lignes de preface, je tiens a relever d'emblee le merite de son principal auteur, Serge de Muller, qui, durant des annees, n'a pas menage sa peine pour retrouver et retracer la lignee familiale dans tous ses developpements. Souvent, il m'est arrive de le rencontrer aux Archives de l'Etat de Fribourg, compulsant registres et documents plutot rebarbatifs au profane et qui auraient decourage plus d'un specialiste. Sans faillir, avec patience et determination, il a mene a terme cette vaste investigation genealogique dans le passe de sa famille et de son canton. En outre des textes plus approfondis diversifient l'approche par trop univoque peut-etre de la seule hagiographie familiale. Or, il ne faut pas perdre de vue qu'en raison du role joue par le Mueller durant les quatre derniers siecles en leur ville et canton, cette etude couvre une large tranche de son histoire, la depasse meme a l'etranger par le jeu des alliances, des activites civiles et militaires. Au XIXe siecle surtout, une certaine dispersion demographique s'accentue: la France, l'Allemagne, l'Italie y sont representees, parfois par d'illustres maisons comme les Carafa, princes de San. -VII- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller., 18,19eme siecle, page 26. (150 KB)
    St-Nicolas le lendemain. Son parrain fut Charles Nicolas GOTTRAU qui lui donna, pour etrenes, deux louis neufs. Sa marraine fut Marie Barbe REYNOLD de CRESSIER, qui lui donna, pour etrennes, deux cuilleres percees a sucre (97). Il devint membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1779. Il fut recu bourgeois de Fribourg le 6 juin 1783, membre des Deux-Cents pour les places en 1783, conseil des CC, receveur de la taxe du vin en 1784 (cautionne par son frere le Secret Nicolas et par le General de CASTELLA) et dechu en 1798. En 1798, il possedait un domaine et les bains de Bonn. Le tout etant balance par le passif, il ne fut pas mis a contribution (98). Il fit partie du Grand Conseil de 1803 a 1805 et de 1814 au 25 juin 1827, date a laquelle il demissiona (99). En mars 1824, la Feuiile d'Avis de Fribourg informe que le tribunal de prefecture de Fribourg a accorde a Charles de Muller de Bonn, membre du Grand Conseil, un benefice d'inventaire general pour la decouverte de toutes ses dettes et cautionnements. Il utilisait l'ex-libris de son pere (note de Hubert de Vevey). Il epousa, en premieres noces a Guin le 4 septembre 1796, Madeleine RUEFF, bernoise convertie, et en secondes noces, a Fribourg le 12 fevrier 1809, Barbarsa dite BABELON BUTTY, decedee a Fribourg le 22 novembre 1839, fille de Joseph, de Fribourg. Charles de MULLER de BONN deceda sans posterite a Fribourg le 14 mai 1839 (100). L-Marie Jeanne FRANCOISE dite FANCHETTE de MULLER, soeur Pacifique, naquit le 5 aout 1763 et fut baptisee le jour meme a St-Nicolas de Fribourg par le coadjuteur CUGNIET. Son parrain, Nicolas AMMAN lui donna, pour etrennes, trois louis neufs, et sa marraine, Madame PYTHON de CORCELLES, lui donna pour etrenes, un louis neuf (101). -26- Enregistre sur le Net, le 1er juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, preface, page VIII. (1 KB)
    Lorenzo en Italie. D'autres ramifications, quantite de details et anecdotes animent l'enumeration des carrieres individuelles. Plus nombreuse au XVIIIe et XIXe siecles la famille Muller constitue, a cette epoque, un reseau matrimonial qui l'apparente a tout l'armorial fribourgeois. Originaires de Rue comme les Maillardoz, les Muller s'illustreront d'avantage dans la magistrature que dans les armes. Ils s'inscrivent parfaitement au sein de ce patriciat qui preferait aux frivolites des cours, a la gloire ephemere des victoires a l'etranger, l'exercise reel du pouvoir sur place et la possesion de bien-fonds importants. En Suisse, hormis la noblesse feodale, c'est l'anciennete du patriciat qui prime. Foncierement assis, il detenait ainsi avec la possesion territoriale et la fonction publique, une parcelle du pouvoir: condition essentielle a la noblesse reelle. Les titres etrangers n'offraient qu'un interet subsidiaire et mondain, une elegance decorative mais denue de substance tant qu'ils n'emanaient pas du souverain local ou n'en etaient point reconnus. Or, a Fribourg, seul le titre subsistant de marquis de Maillardoz fut enregistre (1). Mais revenons aux Muller et constatons que, des la fin du XVI siecle et jusqu'a la chute de l'Ancien Regime en 1798, ils siegeront sans interruption dans les conseils de la Repulique. Aussi, rappelons son fonctionnement. Jusqu'en 1798, le patriciat de Fribourg representait le dernier developpement de la Handfeste de 1249. Cette charte etablissait les bases legales de l'Etat et les privileges accordes a la cite et a ses bourgeois. Des 1493, la preseance des nobles dans les conseils disparut. Les lettres ou Ordonances de 1553 et 1627 sanctionnent la creation progressive et anterieure d'un partriciat. Y apparait la denomination de "bourgeois secret", par opposition au bourgeois commun -VIII- Le 27 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller 18,19eme siecle, page 27. (133 KB)
    Elle fut religieuse a La Visitation de Fribourg. Decedee le 8 avril 1839, elle fut inhumee au cimetiere de la Visitation (102). M-Marie Barbe MARGUERITE Cleophee dite MARGOTON de MULLER, naquit le 25 septembre 1766, et fut baptisee a St-Nicolas de Fribourg le jour meme par le coadjuteur CUGNIET. Son parrain fut le capitaine Tobie ZURTHANEN. Sa marraine , Marie Barbe AMMAN de MACCONNENS lui donna, pour etrennes, deux louis neufs avec quatre pains de sucre et du cafe (103). En 1798, elle possedait des creances et une rente fonciere de 70 ecus sur les bains de Bonn. Dans le tableau de la contribution de 1798 elle apparait pour les montants suivants; rente 145 ecus bons, contribution du 1/2 en sus pour 217 ecus bons, adjonction du 1/8 et du 1/12 soit 8,5% pour 248 ecus, sa contribution fut donc de 300 ecus (104). Elle deceda au couvent de Ste-Ursule a Fribourg le 23 fevrier 1818. --- VIII Jacques Pierre JOSEPH Edmond Nicolas Simon Rudolf Jean Baptiste de MULLER, naquit a Fribourg le 1er juillet 1758 et fut baptise a St-Nicolas de Fribourg le 3 suivant par le coadjuteur WUILLERET. Ses parrains furent Messieurs les Secrets de la Banniere de la Neuveville qui s'etaient obligeamment presentes pour cela en commandant la bourgeoisie la veille de la St-Jean; le Secret Joseph Edmond ODET d'ORSONNENS a fait la fonction de parrain en presence du banneret Jacques CHOLLET, le Secret Pierre RAEMY, le Secret MULLER, le secret Simon LENZBOURG, et le Secret Rudolf HERMAN. Sa marraine, Madame la baillive de BOCCARD, lui donna pour etrennes, un bassin de sucreries avec une theiere d'argent (105). -27- Enregistre sur le Net, le 2 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 28. (138 KB)
    Officier au service de France des le 15 mai 1776, il y devint 2eme lieutenant au regiment des Gardes Suisses en janvier 1791 (106). Il fut recu bourgeois de Fribourg le 6 juin 1783 (107), devint membre des Deux-Cents en 1787, bailli de Bellegarde en 1792, et fut dechu en 1798. Le 20 mars 1788, Joseph de MULLER vendit a Nicolas KAECH, chapelain a Ependes, une maison a la Grand'Fontaine a Fribourg, limitant celle du serrurier HALLE d'orient, la rue de la Grand'Fontaine de bise, la maison du noble seigneur conseiller de MULLER d'occident, aux jardins des hopitaux derriere le vent, avec fonds, fruits, droits, proprietes, appartenances et dependances, le tout pour le prix de 350 ecus bons (108). En 1798, il possedait une maison, deux montagnes, gites, une parcelle de maison, et une pretention de 600 ecus bons sur la succession de feu son oncle AMMAN dont il ne jouit pas. La rente des biens fonds et capitaux se montait a 305 ecus bons, la contribution du triple des rentes a 915, l'adjonction du 1/4 et du 1/6 des rentes faisant en tout 17%, on arrivait a un montant de 1042 ecus bons. Sa contribution fut ramenee a 1000 ecus bons (109). De 1811 a 1845, il habitait avec sa famille dans sa maison de la Grand'Fontaine 16 (110). Il fut promu Colonel le 11 juin 1817 pour tenir rang du 10 aout 1816 (111). Par ordonance du 21 mai 1817, il fut nomme chevalier de St-Louis (112). Il fut parrain de bapteme le 10 juin 1838 de Marie Antoine Louise Josephe dite JOSEPHINE de MULLER. Il deceda a Fribourg le 5 fevrier 1847 et fut inhume le 8 suivant. Joseph de MULLER avait epouse a St-Nicolas de Fribourg le 14 fevrier 1787, Marie URSULE Christine de GOTTRAU de GRANGES, nee le 24 juillet 1760, baptisee a Fribourg le lendemain -28- Le 2 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19eme siecle, page 29. (1 KB)
    Parrain; Francois Joseph Nicolas GADY, marraine; Marie Ursule CHOLLET nee GOTTRAU, et decedee a Fribourg le 5 mars 1836, fille de Francois Pierre Sebastien de GOTTRAU de GRANGES, et de Marie Caroline de GADY. Peut-etre Joseph aida Jean-Baptiste du CHILLEAU, confesseur de la Reine de France, Marie-Antoinette, premier eveque de Chalon, 1781, depute aux Etats-Generaux 1789, archeveque de Tours 1817, Pair de France 1822, Comte du Chilleau 1823, a s'enfuir des revolutionnaires, et recut en remerciement une chocolatiere en argent (propriete Serge de Muller) aux armes du Chilleau. En 1798, Madame de MULLER, nee GOTTRAU, possedait une portion de dime, montagne, et des creances. Le capital et les creances s'elevaient a 10500 ecus bons, les rentes des bien-fonds et capitaux a 701 ecus, et sa contribution fut de 1197 ecus bons (113). Leurs successions eut lieu par acte du 22 septembre 1847 entre; Mariette, Louise et Pierre. Ils possedaient; une montagne Laegerli et Guigerly au Lac Noir 7500 livres; une montagne, les Regards, les Toffeires et le Saut, 8000 livres; les Combalets les Sciernes, la Reiche, Mormotey et Tremetta, 11500 livres; Houbelet, un petit domaine a Bonn 2000 livres; le Zelkoker, petit champ a Dirlaret, 250 livres; la maison paternelle a Fribourg et le jardin, 16000 livres; des creances pour 36518 livres; total 81818 livres (114). Ils eurent: A-Antoinie Marie Caroline dite MARIETTE de MULLER, fut baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 31 aout 1789, parrain; Beat Nicolas Augustin de MULLER, marraine; Marie Caroline de GOTTRAU, nee de GADY. Le 4 septembre 1847, elle vendit a Andre Ignace GOTTRAU, un immeuble pour fr 4000.-, qu'elle avait herite (115), sis a la Grand'Fontaine 16. Elle herita de ses parents, la moitie de la Grande Montagne, les Combalets, les Sciernes, la Reiche, Mormotey et Tremetta, revers, obligations, et argent, total 24618... (116). Elle vecut a Fribourg, Grand'Rue 6, et rue des -29- Le 2 juin 2001, Serge de MULLER
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 30. (134 KB)
    Alpes 15, et deceda sans alliance a Fribourg le 25 janvier 1875, ayant teste le 11 fevrier 1847 par devant maitre COMTE, notaire a Fribourg. Elle instituait heritieres ses deux nieces, Marie et Josephine de MULLER. Pour les droits de mutation, ses biens furent evalues a 42740 francs le 4 septembre 1875 (117). Elle fut marraine de bapteme le 10 juin 1838 de Marie Antonie Louise Josephe dite JOSEPHINE de MULLER. B- MARIE LOUISE Ursule Jeanne de MULLER, baptisee a St-Nicolas de Fribourg le 8 mai 1792 et y decedee le 30 octobre 1873, herita de ses parents, une montagne, les Regards, Toffeires, le Saut, des titres, revers et argent, pour un total de 24618... (118). Elle epousa, a Fribourg, le 20 novembre 1825, LOUIS Raymond Marie de MULLER (page 55), fils de Joseph Louis BALTHAZAR, et de Marie Catherine de RAEMY. C-Pierre de MULLER de BONN qui suit IX. D-Ne... de MULLER, nee et decedee a Fribourg le 20 aout 1794. E-Augustin Pierre NICOLAS Lambert dit COLIN de MULLER, ne le 18 septembre 1795, fut baptise a St-Nicolas de Fribourg le jour meme. Parrain; Pierre Nicolas de MULLER, marraine; Marie de MULLER, nee de GOTTRAU. Il fut membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste en 1812. Le 15 decembre 1843, Joseph JAEGGER, pintier, invite Nicolas de MULLER a venir regler compte avec lui. Si Nicolas ne se presente pas, JAEGGER regardera son silence comme un refus et un renoncement a ce qu'il lui doit. JAEGGER menace meme de devoiler a Joseph Edmond de MULLER tous les propos que Nicolas a tenu sur ses deux soeurs, Louise et Mariette, et meme ce qui se passait dans sa maison. -30- Enregistre sur le Net, le 2 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, preface, page IX. (132 KB)
    (Hintersaess). Des conditions materielles supplementaires etaient exigees, outre la condition de posseder une maison en ville. D'essence urbaine, la bourgeoisie privilegie possedait le droit exclusif de magistrature et se divisait en familles secretes, soit aptes a fournir des bannerets ou secrets. Apres 1782, ou l'ensemble des familles "regnantes" s'accorderent par edit souverain la noblesse generale, toutes les charges leur seront accessibles; elles l'etaient deja en fait sinon de droit. A l'extinction des races feodales, aux XVIe et XVIIe siecles, la crainte d'une emprise etrangere poussa le gouvernement fribourgeois a exclure les familles qui avaient recu au loin des recompenses nobiliaires "asservissantes". Ces oppositions seront sources de conflits internes au XVIIIe siecle. Fermee de 1684 a 1783, la bourgeoisie secrete ou privilegiee s'ouvrit a nouveau en periode de crise et, au moment de la revolution francaise, entre 1792 et 1798. Si, pour etre bourgeois de Fribourg, il fallait appartenir a l'une de quatorze corporations, celles-ci ne disposaient d'aucune influence sur le gouvernement. Selon toute regle oligarchique, seul le patriciat pourvoyait en membres le Conseil des Deux-Cents de la Ville de Fribourg. Il comprenait le Grand et le Petit Conseil. En fait, une emanation du Conseil des Soixante, le Conseil Secret detenait le pouvoir absolu, elisant le Petit et le Grand Conseil. Il etait preside par les quatre bannerets de quartier: le Bourg, l'Auge, la Neuveville et les Places. Au total 24 membres, soit 6 par banniere. Si aucun membre de la famille Muller ne parvint a la charge supreme d'avoyer, officiellement le chef de l'Etat, plusieurs d'entre eux occuperent la plupart des fonctions -IX- Le 27 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, preface, page X. (139 KB)
    "publiques": le lieutenant d'avoyer ou Stadthalter, le Tresorier, le Bourgmestre a la tete de la ville qui, avec 19 autres senateurs ou "conseillers souverains" formaient le Petit Conseil. Outre les bannerets, les senateurs des Soixante et 112 conseillers, soit 28 par banniere, composaient le Grand Conseil. La charge de Grand Sautier etait prisee, car elle allait de pair avec le bailliage de Gruyeres, l'une des dix-neuf circonscriptions territoriales du canton. A la tete de l'administration des baillages , seigneuries, fiefs et juridictions, se trouvaient les Commissaires generaux. Dans les anciens fiefs subsistants, les droits seigneuriaux etaient plus restreints; ne subsistaient au profit de leurs maitres patriciens que la dime, le droit de chasse, parfois la basse-justice. Le veritable seigneur etait devenu la collectivite du patriciat. Militairement, le Conseil de Guerre traite avec le commandant des milices, le Colonel General du Pays (Landesobrist). Etaient aussi presidees par les patriciens; la Chancellerie, la Chambre editale, la Chambre souveraine d'Appellations, la Chambre de Droit civil ou rural, la Chambre des ecoles, des Aumones, des Grains ou Dotations, etc. La liste par ordre d'anciennete des familles subsistantes du Petit Conseil de la Republique donne: 1, Bourgknecht (1447), 2. Techtermann (1449), 3. Amman (1467), 4. Fegely (1471), 5. Reyff (1473), 6. Montenach (1536), 7. Gottrau (1551), 8. Reynold (1558), 9. Diesbach (1567), 10. Buman (1582), 11. von der Weid (1590), 12. Lenzbourg (1592), 13. Raemy (1607), 14. Weck (1621), 15. Daguet (1627), 16. Gady (1643), 17. Muller (1657), 18. Castella de Delley (1663), 19. Boccard (1681), 20. Maillardoz (1691), 21. Kuenlin (1710), 22. Chollet (1776), et 23. Chollet-Wild (1787). -X- Le 27 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, preface, page XI. (104 KB)
    Ceci permet de mieux situer les Muller au sein du patriciat fribourgeois. La lecture attentive du present ouvrage offre a chacun l'etonnement de la decouverte d'hommes et de femmes qui, a la mesure de leur foi, de leur engagement au service de l'Eglise et de l'Etat, dans les professions les plus diverses, ont marque leur temps. Fribourg, le 1er juin 1992. Dominic M. Pedrazzini DOMINIC M. PEDRAZZINI, historien militaire, chef des services generaux de la Bibliotheque militaire federale a Berne, Secretaire general de l'Association suisse d'histoire et de sciences militaires, auteur d'ouvrages et d'articles sur le service etranger et l'armee suisse. --- (1) N.D.L.R.: Furent aussi reconnus a Fribourg; le titre de prince de Sainte-Agathe de la famille Diesbach dont les patentes furent vidimees par l'avoyer, le Petit et Grand Conseil de Fribourg le 30 mars 1763; le titre de comte de courteoisie des d'Affry, par la reconnaissance de noblesse delivre a Louis Augustin d'Affry, a Fribourg le 15 novembre 1760. Par contre les titres suivants ne semblent pas avoir ete reconnus par Fribourg: baron d'Alt (1704), comte de Castella de Berlens (1772 & 1775), comte Castella, baron de Chollet (1779), comte de Diesbach-Steinbrugg (1718), baron de Forestier, comte de Forestier (1846), baron de Gady (1816), comte de Montenach, baron von der Weid (1807), comte de Zurich (1818 & 1885), comte de Diesbach-Belleroche (courteoisie XVIIIe siecle), comte de Diesbach-Torny (1765), comte d'Eggis (1905), vicomte de Forestier (1822), baron de Landerset (1854), comte de Lenzbourg (1783), comte de Meyer (1901), baron de Montenach (1864), baron du Prel (1651), chevalier du Prel (1670), chevalier de Reynold (1668), baron de Reynold (1833) et baron de Muller XVIIIe et XIXe siecle. -XI- Le 27 mai 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, arbre familial, page XII. (28 KB)
    I II III IV V VI VII Jean Monney 1530-1590-Jacques Monney vivait 1590-Rodolphe Muller vivait 1594-Francois Monney alias Muller 1560-Franz Muller 1584-1628-Clement Muller 1621 de Rue-Peter 1610-1682-Josse 1632-1688-Nicolas 1639-1725-Josse 1666-Beat Nicolas 1668-1750-Nicolas 1720-1788-Balthazar 1677-1754-Jean-Pierre 1686-Beat Nicolas 1717-1794-Joseph Conrad 1721-1774 -XII- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, arbre familial, page XIII. (52 KB)
    VIII IX X XI XII XIII XIV Jean-Nicolas 1764-1772?-Balthazar 1744-1745-Nicolas l'aine (Colin) sans alliance-1745-ca. 1809-Francois 1752-1830-Antoine (Scarron) 1789-1872-Louis Le Prevot 1752-1822-Joseph 1758-1847-Pierre 1793-1879-Auguste 1855-1922-Arnold 1882-1944-Bernard 1921-1989-Serge 1949-Jean 1953-Philippe 1857-1861-Louis 1861-1861-Nicolas (Colin) 1795-1846-Simon 1760-1760-Charles 1762-1839-Balthazar 1749-1829-Nicolas (Colin) 1786-1859-Charles 1832-1871-Albert 1865-1908-Charles 1900-1961-Albert 1902-1943-Richard 1933-Eric 1964-Fabrice 1967-Franck 1968-Josue 1904-1959-Antoine 1790-Louis 1791-1875-Nicolas 1793-Tobie 1795-1875-Balthazar 1831-1904-Tobie-Albert sans alliance-1797-1858-Joseph (Joson) 1798-1824-Antoine 1753-1835-Balthazar 1792-1867-Antoine (Gonion) sans alliance 1822-1873-Albert 1759-ca. 1848-Marcel 1797-1874-Philippe 1761-1809-Beat 1764-1782-Michel ca 1765-Joseph (Joson) sans alliance 1767-1812 -XIII- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 18,19eme siecle, page 31. (122 KB)
    Enfin si Nicolas ne se tait pas, JAEGGER pourrait dire d'autres choses sur son compte. (119) Le 15 septembre 1844, le procureur jure Nicolas SUDAN, invite Nicolas de MULLER "a venir dans trois fois 24 heures regler le compte avec Joseph JAEGGER, pintier. A defaut, il devra recourir a des moyens de rigueur !" (120) Le 5 janvier 1845, le procureur jure Louis VILLARS aine ecrivit a Nicolas de MULLER pour lui "demander d'acquitter dans la huitaine les frais qu'il doit au sujet de sa difficulte avec le tailleur, portant cinq francs !" (121) Il deceda a Fribourg le 6 janvier 1846 et fut inhume le 9 suivant. En janvier 1846, les trois heritiers ab-intestat de feu Nicolas de MULLER, invitent les personnes, qui auraient des pretentions legitimes a faire valoir contre le predit Monsieur Nicolas de MULLER, a s'adresser, dans le terme de six semaines, a la maison numero 16 a la Grand'Fontaine, ou il sera satisfait de leurs reclamations, moyennant la production de titres, comptes ou billets. Les dits heritiers invitent, par la meme voie, les personnes a qui le defunt aurait prete diverses sommes, a venir les rembourser dans le meme delai, ou a prendre des arrangements, afin d'eviter des frais de porsuite. (122) --- IX Antoine PIERRE Sebastien Joachim de MULLER de BONN, dit BISCUIT, bourgeois de Fribourg, fut baptise le 9 decembre 1793 a St-Nicolas de Fribourg. Ses parrain et marraine furent Francois Pierre Sebastien de GOTTRAU et Marie Madeleine de BUMAN nee MULLER. -31- Enregistre sur le Net, le 2 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page XIV. (72 KB)
    Cafetiere de l'orfevre Philibert Potin 1740-1782, Lausanne XVIIIe siecle. Hauteur: 21 cm. Poids: 500 gr. Armoiries Boccard et Muller. Propriete privee. Cafetiere de l'orfevre Jacques David Muller 1703-1789, Fribourg apres 1740. Hauteur: 26 cm. Poids: 840 gr. Armoiries Boccard et Muller. Propriete privee. Theiere de Pierre Meystre et Perregaux. Lausanne XVIIIe siecle. Poids: 285 gr. Armoiries Muller et Raemy. Propriete privee. Cremier de Pierre Meystre et Perregaux. Lausanne XVIIIe siecle. Armoiries Muller et Amman. Propriete privee. -XIV- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 19eme siecle, page 32. (1 KB)
    En 1812, il devint membre de la Confrerie de St-Jean l'Evangeliste. A sa dissolution en 1852, sa part fut de 195 francs. Il fut membre de l'Archiconfrerie du St-Sacrement. Il fut membre du Grand Conseil. En 1817, il devint membre du Cercle de la Grande Societe de Fribourg. Il fut recu bourgeois "communie" de Guin le 7 decembre 1836. Il reprit de son oncle Charles de MULLER les bains de Bonn, qu'il revendit en 1873 a J.J. ZURKINDEN, de Guin. Il herita de ses parents; la maison paternelle, le Houbelet, la montagne Legerly, Guigerly, le champ a Dirlaret, de l'argent et des titres, le tout estime a 32852... (123) Il possedait deux maisons a Fribourg; 116/116b rue de Lausanne et 16 Grand'Fontaine. (124) En 1852, Pierre de MULLER, mit en location dans la maison Muller, Grand'Fontaine 16, un appartement au second etage, repare a neuf, comprenant quatre chambres et cabinet, avec belle cuisine, garde manger, le tout sur le meme carre, bucher, cave separee et autres aisances, a y entrer de suite, ou a la St-Jacques de cette annee. (125) Le 19 septembre 1879, Pierre de MULLER deceda a l'age de 86 ans a Fribourg, Grand'Rue 31, de bronchite senile selon son acte de deces (126), ou d'une attaque d'apoplexie selon le journal La Liberte. (127) Il fut inhume au cimetiere de Belfaux. Le 10 octobre 1853, en la chapelle des bains de Bonn (128), il avait epouse Marie Anne Catherine Josephine Victoire Constance DENYSE de RATZE, de Fribourg, y nee le 2 decembre 1815, fille de Joseph Nicolas Toussaint Victor Ignace de RATZE, et de Marie Claudine PETTOLAZ, de Charmey. Madame de MULLER etait proprietaire d'une maison a la Grand'Rue 31, a Fribourg. De Villars, le 1er octobre 1873, Denyse de MULLER, ecrivit ainsi a son fils; "une nouvelle qui te fera plaisir et que je me hate de t'annoncer. C'est que le couisin Louis de BUMAN a dit a ton pere qu'il nous laisse Villars poour l'annee prochaine" De -32- Le 2 juin 2001, Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page 1. (204 KB)
    MULLER, de MULLER de Bonn, de MULLER (le U du patronyme portait une Umlaut, soit deux points, par la francisation il n'est plus utilise.) La famille patricienne Muller est originaire de Rue ou elle se nommait alors Monney. Ce n'est qu'au XVI siecle, une fois etablie a Fribourg, qu'elle germanisa son nom en accord avec son temps. Monney est une ancienne forme de "meunier", nom de profession. Ils ont donne des magistrats et hommes d'Etat, deux chanoines, un prevot, des religieuses, des banquiers, et des officiers au service de France, de Naples (des Deux-Siciles), de Rome et de Sardaigne. La famille Muller s'est divise en deux branches: de Muller de Bonn et Muller de Farvagny, issues de Beat-Nicolas (1717-1794) et de Joseph Conrad (1721-1774), tous deux fils de Balthazar (1677-1754). La famille Muller subsiste en Argentine, Suisse, France. Des le XVIIe siecle ils porterent les armoiries: "coupe d'azur a la croix treflee d'argent, et d'argent a trois bandes ondees d'argent", comme cimier: "un lion issant tenant la croix treflee entre ses griffes" et comme support deux lions. A partir du milieu du XVIIIe siecle ils porterent: "ecartele: d'azur a la croix treflee d'argent et d'azur a trois bandes ondees d'argent". Ils utiliserent de le XVIIIe siecle la couronne patricienne. Par l'edit souverain du 17 juillet 1782, les Muller et familles patriciennes, ajouterent a leur nom la particule "de". Leur devise "Prodesse multis et obesse nulli" nous est connue par deux cuilleres armoriees. Dessins d'Eugene Reichlen, extrait de l'Armorial du canton de Fribourg, Hubert de Vevey (Annales Fribourgeoises, 1933-1943). -1- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Arnold de Muller, 1882-1944. (42 KB)
    Souvenez-vous dans vos prieres du MAJOR ARNOLD DE MULLER pieusement decede a Berne, le 29 avril 1944 dans sa 62eme annee. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, de Fribourg, page 2. (86 KB)
    Balthazar Muller 1677-1754 portrait armorie vers 1730,(propriete privee), Beat-Nicolas de Muller 1717-1794, portrait vers 1760, (propriete privee), Nanette Muller, nee Amman 1722(?)-1777, portrait vers 1760, (propriete privee), Le prevot Louis de Muller 1755-1822, portrait armorie vers 1800, (propriete privee) -2- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Arnold de Muller, 1882-1944. (20 KB)
    Crucifix miraculeux de Belfaux. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 16eme siecle, page 3. (111 KB)
    I Jean MONNEY, ne vers 1530 et decede vers 1590, fut notaire et curial a Rue. Il est mentionne le 27 avril 1559 (2). Il eut: A-Jacques MONNEY, vivant en 1590 (3). B-Francois MONNEY qui suit II. Jean fut peut-etre le pere de: C-Roldophe MULLER, de Rue, recu bourgeois hintersaess de Fribourg le 28 mai 1594. --- II Francois MONNEY, alias Franz MULLER "der Schryber", de Rue, ne vers 1560, fut notaire a Rue et vint s'etablir a Fribourg. Il y fut recu bourgeois hintersaess le 30 decembre 1588 (4), et bourgeois le 9 juin 1593 sur sa maison sise a la Planche devant l'eglise St-Jean (5). Il apparait dans un acte ou il recherche la veuve du commisaire PERRIARD au sujet d'une obligation en faveur de Jacques MONNEY, fils de feu discret Jean MONNEY, en son vivant notaire a Rue (6). Francois MONNEY, alias Franz MULLER, est confondu avec Franz MULLER, originaire des terres alemaniques, qui fut recu bourgeois de Fribourg le 3 septembre 1604, fut peager de la Singine de 1596 a 1607 et epousa peut-etre Anna GERFER et/ou Jeanne BURKI. Francois MONNEY epousa Barbi ZURKINDEN (7). Ils eurent: A-Franz qui suit III. --- -3- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Communion de Serge et Christiane de Muller 1959. (31 KB)
    Souvenir de premiere communion Christiane et Serge de Muller Fribourg, 20 aout 1959. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Genealogie Muller, 17eme siecle, page 4. (105 KB)
    III Franz MULLER dit "Le Jeune", peut-etre ne vers 1584, fut recu bourgeois de Fribourg le 12 juin 1627 (8) et fit partie du Conseil des Deux-Cents pour la Neuveville en 1628 (9). Franz MULLER aurait ete receveur de la taxe du vin a la Neuveville en 1627 et deceda en 1628 ou 1639. Il avait epouse Elisabeth BOURQUI, fille de Nicolas (10). Ils eurent: A-Peter qui suit IV. --- IV Peter MULLER alias Pierre MULLER, ne vers 1610 et decede le 13 avril 1682, fut recu bourgeois de Fribourg le 30 juin 1638 sur la maison paternelle sise au Petit Paradis (11). Il fit partie du conseil des Deux-Cents en 1643, fut receveur de la taxe du vin en 1645 et 1646, membre de la confrerie de Saint Jean l'Evangeliste en 1644, directeur des Sels en 1646, membre des Soixante en 1649, commissaire des guerres lors d'une expedition en Thurgovie en 1649, et bailli de Schwarzenburg vel Grasburg de 1650 a 1655 (12). En 1653 il fut commandant des troupes de secours envoyees contre les sujets revoltes des cantons de Berne, Lucerne, Bale et Soleure (13). Il fut banneret du Bourg de 1655 a 1657, conseiller en 1657, secretaire du Conseil en 1658, maitre de l'artillerie de 1665 a 1668, senateur en 1666, et tresorier d'Etat de 1670 a 1674 (14). -4- Enregistre sur le Net, le 27 mai 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Communion de Serge et Christiane de Muller 1959. (42 KB)
    Sano di Pietro Pinacoteca Siena. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Auguste de Muller, 1855-1922. (63 KB)
    Priez pour le repos de l'ame de M. Auguste de MULLER pieusement decede a Belfaux, le 20 fevrier 1922, dans sa 68eme annee. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Auguste de Muller, 1855-1922. (49 KB)
    dessin de E. Dewinter. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Pauline de Muller, 1863-1882. (78 KB)
    Pieux Souvenir de Mme PAULINE de MULLER-GOELDLIN, decedee a Belfaux, le 22 octobre 1882, entouree des secours de la religion et de sa famille DANS SA 20e ANNEE. Elle emporte dans la tombe la tendresse de son epoux et de sa mere desolee, auxquels elle avait voue le devouement et l'affection qui caracterisaient l'ame chretienne. Intelligente, aimable et bienveillante pour tous, elle avait conquis la respectueuse affection de tous ceux qui la connaissaient. On l'aimait pour ses douces et charmantes vertus. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
  • Image mortuaire de Pauline de Muller, 1863-1882. (37 KB)
    dessin de E. Ludy. Archives Serge de MULLER. Enregistre sur le Net, le 3 juin 2001, a Buenos Aires, par Serge de MULLER.
 
Contact the Author


 

Home | Help | About Us | Site Index | Terms of Service | PRIVACY
The content shown on this page has been submitted by a Genealogy.com customer, and is not subject to verification by Genealogy.com. Neither Genealogy.com nor its affiliates are responsible for the accuracy of any information contained on this page. The opinions expressed on this page are the author's alone and not the opinions of Genealogy.com.
© 2011 Ancestry.com