Genealogy.com
Starting Sept. 5, 2014, Genealogy.com will be making a big change. GenForum message boards, Family Tree Maker homepages, and the most popular articles will be preserved in a read-only format, while several other features will no longer be available, including member subscriptions and the Shop.
 
Learn more

Community

Search

Family Finder
First Name:
Middle:
Last:
 

La famille ESTOPPEY

Updated September 1, 2001

About Our Family Research


Philippe-André ESTOPPEY

Essai généalogique sur la famille
ESTOPPEY
Bourgeoisie de Trey, Granges-près-Marnand, Marnand (VD),
Genève (GE) et Emmen (LU)

Originellement de Torny-le-Petit
(Paroisse de Châtonnaye)



ORIGINE
DE LA FAMILLE ESTOPPEY
La première mention du nom ESTOPPEY date de 1327 ou André, habitant Moudon, fils de feu Jean achète la métralie de Combremont-le-Petit. Toutefois, il s’agit d’un cas isolé. (Donc Jean serit né aux environs de 1250).
Mais le patriarche de la famille ESTOPPEY se nomme Olivier, cité la première fois le 5 janvier 1354 où Aymon de Chastonay affranchit trois de ses serfs, soit Olivier ESTOPPEY et ses deux fils Jaques et Nicod.

Acte d'affranchissement de la taille accordée par Aymon de Châtonnaye à Olivier ESTOPPEY de Châtonnaye et à ses deux fils Jaquet et Nicod. Cet acte porte le sceau de la châtellenie de Romont
(ACV, C XVI 48, 5 janvier 1354)
Cette famille habitait Châtonnaye, paroisse de Torny Pittet (Torny-le-Petit).
Il se pourrait qu’Olivier soit le fils d’André et, dans cette hypothèse, le petit-fils de Jean; mais il ne s’agit que d’une hypothèse, sans fondements.
Vers 1450, de Torny-le-Petit, les arrière-petits fils d’Olivier se sont déplacés dans la commune de Trey, plus précisément dans une maison située en dessous du village de Trey, appelée la Grange d’ESTOPPEY sous Trey, puis la Grange sous Trey et enfin les Granges-sous-Trey, lorsque cette grange fut devenue une petite agglomération.
Nicod Olivier, abandonna les Granges-sous-Trey à ses frères et alla se fixer à Granges, localité plus importante pour exercer la profession de notaire en 1487 où son fils Pierre, né vers 1480, est cité de Granges en 1514 lorsqu’il acquît les biens des Fudreaux, et fut l’origine de la première branche des ESTOPPEY de Granges.
Une autre branche des ESTOPPEY de Granges est celle constituée par Samuel (né entre 1636 et 1638), Assesseur consistorial de Granges, fils d’Isaac des Granges-sous-Trey.
Enfin, Jaques, né vers 1666, cité de Trey et Marnand, dont son père Pierre était domicilé à Trey-Dessous, est l’ancêtre des ESTOPPEY de Marnand. La bourgeoisie officielle ne date cependant que depuis 1763.
La famille ESTOPPEY est donc originaire de la vallée de la Broye, dont les branches sont citées, comme déjà mentionné plus haut, à Trey en 1450, à Granges en 1514 et à Marnand depuis 1763.
En outre, le patronyme "ESTOPPEY" est originaire de Genève entre 1860 et 1958, venant de Trey en 1924 et de Granges en 1955, et Emmen LU dès 1948, venant de Granges également.
D'autre part, il y a eu des personnes originaires de Windisch (AG) [après 1901], Cully (VD) [après 1901], Lutry (VD) [après 1901] Couvet (NE) [entre 1912 et 1939], et St. Stephan (BE) [entre 1912 et 1979]. Actuellement, toutes ces branches sont éteintes.
La famille ESTOPPEY habite principalement le canton de Vaud; toutefois, on trouve des ESTOPPEY dans les cantons de Bâle-campagne, Bâle-ville, Berne, Fribourg, Genève, Lucerne, Neuchâtel, Schwytz, Soleure, Valais et Zürich
De plus, des ESTOPPEY se sont expatriés aux Pays-Bas (vers 1720), en Grande-Bretagne (1759?), en Australie (vers 1880), aux USA (1933), au Canada et en France.


ORIGINE
DU NOM ESTOPPEY

ESTOPPEY - Forme patoise d'étoupier, vieux français estoupier, fabricant ou marchand d'étoupe, filasse de chanvre ou de lin (latin stuppa). Le patronyme Etoupe existe aussi.
Extrait du livre "PARIS SOUS PHILIPPE-LE-BEL" d'après des documents originaux et notamment d'après un manuscrit contenant le Rôle de la taille imposée sur les habitants de Paris en 1292 (H. Géraud, Paris, 1837). :

Page 56 LE LIVRE DE LA TAILLE DE PARIS

[RUE] HUE-LEU

... Livres Sous Deniers

Marie, l'estoupière " " 12


Page 508 RESUMÉ HISTORIQUE

ESTOUPIERS, 1. Marchands d'étoupes

Extrait du Dictionnaire de l’ancienne langue française, Paris, 10 vol. parus dès 1881, par Godefroy, tome 3, page 630 :
...
2. ESTOUPIER. S.m., marchand d'étoup

 
Family Trees (viewing trees requires 4.0 or later browser)
  • Philippe-André Estoppey (363 KB)
    Branche de l'arbre généalogique de Philippe André ESTOPPEY, originaire de Granges-près-Marnand, Vaud, Suisse
 
Contact the Author


 

Home | Help | About Us | Site Index | Terms of Service | PRIVACY
The content shown on this page has been submitted by a Genealogy.com customer, and is not subject to verification by Genealogy.com. Neither Genealogy.com nor its affiliates are responsible for the accuracy of any information contained on this page. The opinions expressed on this page are the author's alone and not the opinions of Genealogy.com.
© 2011 Ancestry.com